Le Rapport MIDIS-II de l’UE, qui se base sur les informations recueillies auprès de plus de 25 500 répondant(e)s, a été publié dans le cadre des dix-sept de l'adoption des législations de l'UE interdisant la discrimination. Cependant, la recherche montre que la discrimination est toujours répandue à travers l'Europe, en particulier pour les migrant(e)s et les minorités ethniques à la recherche d'emploi. La FRA elle-même décrit la discrimination comme une « expérience récurrente » pour de nombreuses personnes dans les 28 Etats membres de l'UE.

Le 22 janvier 2018, le CSEE a tenu la première réunion du Groupe consultatif du nouveau projet « Dialogue social et égalité des sexes : Donner aux syndicats d’enseignants les moyens d'aborder l'égalité des sexes dans la profession enseignante à travers le dialogue social. » Le projet vise à équiper les syndicats de l'éducation avec des outils concrets et pratiques pour relever les défis de l'inégalité des sexes grâce à l'amélioration du dialogue social dans le secteur de l'éducation aux niveaux national, régional et local.

A l'occasion du premier "Sommet européen de l'éducation: jeter les bases de l'Espace éducatif européen : pour une éducation innovante, inclusive et fondée sur les valeurs" organisé par la Commission européenne le 25 janvier 2018 à Bruxelles, le CSEE se félicite que l’accent soit aussi fortement mis sur les discussions stratégiques portant sur l'éducation.

Le 15 janvier 2018, les syndicats représentant les travailleurs/euses de la fonction publique, notamment dans le secteur de l'éducation, ont organisé une grande manifestation à Athènes. L'action de protestation était organisée en réponse à la loi omnibus 4512, légiférée par le gouvernement grec. Selon le DOE, cette loi comprend des prérequis et des actions préalables qui servent de base à la troisième évaluation ; notamment des interférences avec le droit de grève, l'extension des enchères électroniques aux cas de dette publique (dette liée aux impôts et assurances à partir de €500,00 €), mais aussi les critères et l'échéancier des prochaines fusions des unités scolaires à compter de l'année scolaire 2018-2019.

Avec la présentation de ce rapport, la CSI-CSIF entend sensibiliser au climat de tension dans les classes et à la nécessité de parvenir à un pacte social permettant à tous les acteurs de la communauté éducative, les médias, les politiciens, la société civile et les partenaires d’être impliqués dans la transformation des institutions éducatives en espaces de «tolérance zéro» face à toute manifestation de violence.

Le 22 janvier 2018 a eu lieu à Bruxelles la première réunion du Groupe consultatif ayant pour objectif de lancer le nouveau projet dirigé par le CSEE «Partenaires sociaux sectoriels européens dans l'éducation pour promouvoir l'intégration effective des migrants et des réfugiés dans l'éducation». Ce projet de deux ans, cofinancé par la Commission européenne, doit permettre de fournir une réponse conjointe des partenaires sociaux dans le domaine de l'éducation afin de garantir une intégration réussie aux étudiants issus de l'immigration en Europe.