Du 20 au 22 avril 2015, la Présidence lettonne du Conseil de l'Union européenne a tenu une réunion informelle du Conseil "Emploi, politique sociale, santé et consommateurs" (EPSCO) à Riga. Lors de cette réunion, les Ministres ont discuté du rôle et de l'avenir du dialogue social en deux sessions plénières. Dans deux ateliers parallèles, ils se sont également penchés sur les défis dans le domaine ainsi que sur la  question de la fixation des salaires dans le contexte du dialogue social.

En Allemagne, le cinquième cycle de négociations sur l'augmentation des salaires des travailleurs de l'éducation s'est, une fois de plus, soldé par un échec. La Fédération des Associations des employeurs régionaux (VKA) avait élaboré des propositions détaillées pour les différents groupes de travailleurs de l'éducation mais refusait systématiquement de remédier également à la situation des enseignants de la maternelle et du préprimaire.

Les 20 et 21 avril 2015, le CSEE a activement participé au « Forum sur l'avenir de l'égalité des genres dans l'Union européenne », organisé à Bruxelles sous l'égide de Věra Jourová, commissaire européenne à la Justice, aux Consommateurs et à l'Égalité des genres. Cet événement a réuni quelque 250 représentants d'institutions européennes, de ministères nationaux, d'organisations internationales, des partenaires sociaux, de la société civile, d'universités et d'entreprises.

Lors de sa réunion plénière du 15 avril 2015, le Parlement européen a adopté une résolution visant à mettre un terme à toute discrimination à l'encontre des Roms.  En effet, à l'occasion de la Journée internationale des Roms (8 avril), les membres du Parlement européen ont appelé les États membres à reconnaître le génocide des Roms durant la Seconde Guerre mondiale et de suivre les recommandations des organisations roms en reconnaissant « la date du 2 août comme étant celle de la Journée européenne de commémoration du génocide des Roms».

À l'occasion de la Journée mondiale de commémoration des victimes du travail, prévue pour le 28 avril, la CES (Confédération européenne des syndicats) met en exergue les problèmes engendrés par les produits chimiques toxiques sur les lieux de travail. En effet, chaque année des travailleurs décèdent en raison d'un manque de réglementation concernant ces substances nocives responsables de cancers, de problèmes d'infertilité et qui constituent parfois même un danger pour les enfants à naître.

Du 11 au 15 octobre 2015, IGLYO (Organisation internationale des Etudiants et de la Jeunesse homosexuelle, bisexuelle et transgenre) ainsi que d'autres organisations et ONG, invitent les enseignants à participer à un séminaire de formation sur les genres et l'éducation sexuelle. Cet atelier aura pour objectif de fournir aux enseignants des outils et des méthodes concrètes pour l'éducation inclusive afin de lutter efficacement contre les discriminations fondées sur le genre ou l'orientation sexuelle.