La Conférence ETUI/CES s'est tenue à Bruxelles du 24 au 26 septembre. Bernadette Ségol, Secrétaire générale de la CES, a décrit les trois objectifs majeurs de la conférence : Comprendre : encourager et favoriser le débat ouvert entre le monde académique, les syndicats et les responsables politiques concernant les principaux défis à relever dans le domaine de l'emploi et sur le marché du travail.

Le Parlement européen vient de publier un rapport sur l'accès des jeunes au marché du travail, décrivant les problèmes rencontrés par ces derniers pour accéder au marché du travail, ainsi que les mesures mises en place pour les aider, principalement dans le domaine de l'enseignement technique et de la formation professionnelle. Six études de cas réalisées en Autriche, en Finlande, en France, en Italie, en Pologne et au Royaume-Uni analysent les différentes stratégies mises en œuvre pour prévenir et combattre le chômage parmi les jeunes.

La Commission européenne et EURYDICE viennent de publier cette semaine leur rapport sur l'éducation et la formation des adultes en Europe, en réponse à la présentation des premiers résultats de l'enquête de l'OCDE sur les compétences des adultes en 2013 (Programme pour l'évaluation internationale des compétences des adultes - PIAAC). Le Rapport intitulé « Education et formation des adultes en Europe : élargir l'accès aux opportunités d'apprentissage » rappelle que près de 25 % des adultes âgés de 25 à 64 ans au sein de l'UE - soit près de 70 millions d'individus - n'ont achevé aucun cycle d'éducation formelle au-delà de l'enseignement secondaire inférieur.

Alain Mouchoux, « militant syndicaliste très engagé » et ancien Secrétaire général du CSEE de 1994 à 2002, s'est éteint le dimanche 22 février dernier. Inspecteur dans l'enseignement primaire en France, il est devenu un membre actif du Syndicat national des inspecteurs départementaux de l'Éducation nationale (SNIDEN), avant d'être élu Secrétaire national pour l'éducation de la Fédération de l'éducation nationale (FEN) en 1982. Il s'est ensuite très rapidement engagé au niveau international. Ses nombreuses compétences et qualifications lui ont valu le poste de Secrétaire général de la région européenne de l'Internationale de l'éducation, Le Comité syndicale européen de l'éducation (CSEE), pour un long mandat qui s'est étendu de 1994 à 2002. Avant cela, il présidait le Comité syndical francophone de l'éducation et de la formation (CSFEF), réunissant des syndicats d'enseignants francophones.

Le lundi 16 février 2015, l'Allemagne a lancé les négociations salariales concernant les quelque 800 000 employés du secteur public des états fédéraux allemands, appelés « Bundesländer ». Près d'un quart des employés du secteur public  travaille au sein d'une école publique, un sur sept  au sein d'une université publique. Les syndicats allemands du secteur public, qui comptent parmi eux le syndicat d'enseignants allemand « GEW », membre du CSEE, exigent une augmentation salariale de 5,5 pour cent ainsi qu'un salaire mensuel minimum de 175 euros.

Le 18 février 2015, en Europe et partout dans le monde,  les syndicats d'enseignants membres de l'IE/CSEE prennent part à la Journée internationale pour le droit de grève, mis à mal sur de nombreux fronts en Europe. Cette journée internationale pour le droit de grève est organisée à l'initiative de la Confédération syndicale international (CSI) et du Groupe des Travailleurs de l'Organisation internationale du travail (OIT). Cet appel répond à diverses tentatives du Groupe des Employeurs de l'OIT de limiter le droit de grève.