Le troisième Forum Jeunesse, Éducation et Formation de la Commission européenne s'est tenu les 9 et 10 octobre 2014 et a réuni parties prenantes et partenaires sociaux en vue de discuter des obstacles à l'identification et la mise en œuvre des futures priorités de Cadre stratégique pour la coopération européenne en matière d'éducation et de formation (Éducation et formation 2020). Lors d'une réunion-débat, Martin Rømer, Directeur européen du CSEE, a attiré l'attention des participants au forum sur les besoins des enseignants et chercheurs européens.

Une grève du secteur de l'éducation dans l'ARYM, annoncée par l'organisation membre du CSEE dans la région « SONK » le 29 septembre 2014, n'a finalement pas eu lieu. En effet, à la suite de l'intervention écrite du CSEE, envoyée au ministère macédonien de l'éducation, et de la réunion ad hoc du CSEE avec SONK à Skopje, le ministère a soudainement accepté de retourner à la table des négociations tout juste un jour avant la date prévue de la grève.

Le 1er octobre 2014, le CSEE a organisé une 4e table ronde à Vilnius pour promouvoir le dialogue social dans le secteur de l'éducation. Cette réunion s'est tenue à un moment des plus opportuns puisque les syndicats et le Ministère de l'Education et des Sciences sont actuellement engagés dans des négociations globales concernant une réforme des modèles de financement de l'éducation, des structures d'emploi et des salaires des enseignants. La réunion a accueilli le Ministre lituanien de l'Education et des Sciences, des experts indépendants du dialogue social dans la région des Balkans et des représentants des partenaires sociaux lituaniens.

La consultation publique concernant la transparence des négociations du TTIP, menée par la Médiatrice européenne, se déroulera jusqu'au 31 octobre 2014. Les avis et commentaires peuvent être soumis dans les 24 langues officielles de l'UE, par e-mail, fax ou courrier ordinaire. Le Médiateur européen tiendra compte des informations communiquées dans le cadre la consultation publique avant de présenter de nouvelles propositions à la Commission européenne concernant les procédures applicables aux négociations du TTIP.

Le 22 septembre 2014, la campagne de l'IE Uni(e)s pour l'éducation de qualité a atteint son point culminant dans la région européenne. Des affiliés du CSEE, des représentants de gouvernements et de la Commission européenne, ainsi que divers acteurs de l'éducation, ont participé à l'audition publique du CSEE concernant l'Avenir de l'éducation de qualité en Europe. L'événement était organisé à Bruxelles par le Comité économique et social européen (CESE) pour célébrer la clôture des activités menée au cours d'une année de campagne.

La directive européenne relative au congé parental est une nouvelle fois examinée par le Parlement européen. La nouvelle Commission FEMM du Parlement européen a eu une première discussion concernant les amendements à apporter à la directive lors de sa première réunion en septembre 2014. Contrairement à la proposition formulée au début de l'année par la Commission européenne de suspendre la directive sur le congé de maternité, le Parlement européen a décidé de la remettre sur la table dans le cadre de la nouvelle législature. Avant de discuter de la proposition de suspendre la directive, bon nombre de membres du Parlement et le Lobby européen des femmes avaient demandé à la Commission et au Conseil des Ministres de reprendre les discussions à propos de la directive controversée.