Aujourd'hui, 22 juin 2015, la présidence lettone, les ministres de l'UE en charge de l'enseignement et de la formation professionnels (EFP), la Commission européenne et les partenaires sociaux intersectoriels européens adoptent les « Conclusions de Riga », définissant toute une série de nouvelles priorités pour améliorer l'EFP au cours de la période 2015-2020.

Partenaire social de l'éducation au niveau européen représentant 11 millions d'enseignants et de formateurs en Europe, le CSEE soutient cet accord, saluant la volonté d'améliorer l'enseignement et la formation professionnels en Europe, et plus précisément la formation professionnelle initiale et continue des enseignants et formateurs de ce secteur.

La 5e priorité des « Conclusions de Riga » stipule :

« Pour contribuer efficacement à la mise en œuvre des réformes et relever le niveau général de l'EFP en termes de qualité et d'efficacité, il est indispensable d'adopter des approches systématiques et d'offrir des opportunités en matière de développement professionnel des enseignants, formateurs et autres accompagnateurs de l'EFP, tant dans les écoles qu'en milieu professionnel. »

Par ailleurs, la présidence lettone et la Commission européenne organisent aujourd'hui à Riga une conférence intitulée « Renforcer l'Alliance européenne pour l'apprentissage », au cours de laquelle le CSEE et la Fédération européenne des employeurs (FEEE) signeront un engagement commun à renforcer leurs actions individuelles et conjointes en vue de :

  • Améliorer l'image et la qualité de l'EFP et de l'apprentissage ;
  • Renforcer le dialogue social autour de cette question au niveau européen et national ;
  • Améliorer la coopération entre les écoles et les entreprises concernant l'organisation et l'assurance qualité de l'apprentissage.

Plusieurs syndicats d'enseignants - à titre individuel ou en collaboration avec d'autres syndicats - se sont engagés en 2013 à soutenir les objectifs de l'Alliance européenne pour l'apprentissage en se concentrant davantage sur l'amélioration de l'enseignement dans le cadre de l'apprentissage :

D'autres syndicats d'enseignants ont rejoint aujourd'hui les parties engagées :

  • CMKOS et CMOS, République tchèque
  • OAJ, Finlande
  • Utdanningsforbundet, Norvège
  • FNE, Portugal
  • SINDEP, Portugal

Le CSEE souhaite que tous les syndicats de l'éducation et les autres organisations syndicales engagées réussissent à atteindre leurs objectifs, qui consistent à améliorer l'apprentissage en Europe au travers d'un dialogue social efficace.