Alors que l’année scolaire débute, les organisations membres du CSEE en Allemagne sensibilisent les citoyens à l’importance d’intégrer les enfants réfugiés dans les écoles. En effet, tout enfant a droit à une éducation. Or, de nombreux enseignants souhaitant intégrer les enfants et jeune réfugiés se retrouvent seuls face à ce défi.

Les syndicats d’enseignants allemands proposent diverses mesures visant à l’intégration dans le système éducatif allemand de ces enfants souvent traumatisés, issus d’un contexte culturel différents et possédant une langue maternelle ainsi que des niveaux d’éducation différents. Marlis Tepe, présidente du Syndicat allemand de l’éducation et des sciences (Gewerkschaft für Erziehung und Wissenschaft/ GEW) exhorte les autorités locales, les états fédéraux et le gouvernement allemand à apporter davantage de soutien aux directions scolaires et aux enseignants. La Fédération de l’éducation et de la formation (Verband Bildung und Erziehung/ VBE) exige, quant à elle, que les états fédéraux mettent en place à plan de financement commun pour la scolarisation des enfants réfugiés et insiste sur le fait que les projets à court terme ne suffiraient pas. Afin d’assurer l’égalité des chances dans l’éducation, il est nécessaire d’augmenter le nombre de travailleurs sociaux et d’enseignants. Ces mesures permettraient non seulement de garantir un environnement d’apprentissage plus tolérant dans les écoles, mais permettraient également aux enseignants de lutter contre le racisme dans leurs classes respectives.

Le CSEE salue l’engagement des syndicats d’enseignants allemands et invite ses autres organisations membres à prendre part à cet engagement solidaire pour une société équitable au sein de laquelle les origines des enfants n’affecteraient en aucun cas leur niveau d’éducation. L’Europe devrait permettre à chaque enfant de jouir d’une éducation, quels que soient leur statut de résidence et leur provenance. Le droit à l’éducation est un droit humain qui ne peut être bafoué en raison de restrictions budgétaires.

Pour en savoir plus sur l’engagement de la GEW, veuillez cliquer  ici et ici

Pour en savoir plus sur l’engagement de la VBE, veuillez cliquer ici et ici