Le CSEE s’est engagé dans la Grande coalition en faveur de l’emploi dans le secteur du numérique. Cette coalition a été mise en œuvre par la Commission européenne et vise à « faciliter la collaboration entre les entreprises et les institutions de formation, tant publiques que privées, afin d’inciter les jeunes à étudier les TIC, et à procurer du travail aux chômeurs/euses ».

Le CSEE est le premier syndicat à s’engager dans la Grande coalition de la Commission européenne, qui se composait jusqu’aujourd’hui d’entreprises comme Adobe, Google et Microsoft et d’organisations comme le Réseau scolaire européen et le Digital Leadership Institute. Tous se sont engagés avec des objectifs et pour des thèmes politiques différents, notamment « Formation adaptée aux emplois dans le secteur du numérique », « Certification », « Méthodes d’apprentissage et d’enseignement innovantes », « Mobilité » et « Sensibilisation ».

Afin d’assurer que les syndicats d’enseignant(e)s et les personnels de l’éducation à tous les niveaux jouent un rôle prépondérant dans les développements portant sur l’innovation dans l’éducation et la profession enseignante, le CSEE s’engage dans la grande coalition dans le cadre des priorités Méthodes d’apprentissage et d’enseignement innovantes (avec pour objectif ultime l’acquisition par les étudiant(e)s des compétences nécessaires à un apprentissage tout au long de la vie) et Sensibilisation (pour inciter les jeunes à étudier les TIC en vue de promouvoir des carrières valorisantes et des conditions de travail décentes, tant pour les hommes que pour les femmes).

Dans l’objectif de répondre au manque de compétences numériques en Europe et de combler les postes vacants dans ce domaine dans tous les secteurs de l’industrie, cette initiative souhaite apporter la contribution du secteur public, centrée sur les aspects tels que l’enseignement de qualité, la liberté académique et l’éducation gratuite, inclusive et de qualité pour tous.

Dans toute l’Europe, les enseignant(e)s font face à des défis liés à l’utilisation des médias numériques dans leur vie professionnelle quotidienne ; l’actualisation de l’équipement informatique et l’enseignement d’une utilisation responsable des médias numériques dans les institutions d'enseignement seront encore davantage à l’ordre du jour à l’avenir. Le CSEE veut soutenir les enseignant(e)s pour relever les défis de la profession enseignante du 21ème siècle, permettre aux étudiant(e)s d’acquérir les compétences nécessaires pour le marché du travail et leur proposer un enseignement supérieur qui les prépare au mieux à l’apprentissage tout au long de la vie. Sur la base de la résolution du CSEE Façonner la profession enseignante au 21e siècle, le CSEE a mis en place un groupe de travail composé de 8 expert(e)s en innovation et en TIC dans l’enseignement, issus d’organisations membres d’Autriche, de Chypre, d’Allemagne, des Pays-Bas, de Pologne, du Portugal, de Roumanie et de Suède, sous la Présidence d’Odile Cordelier, membre du Bureau du CSEE. Ce groupe de travail est chargé d'élaborer un document d'orientation politique du CSEE sur « la profession enseignante au 21e siècle et l'utilisation des TIC ». La politique se base sur les recherches dans les thèmes suivants : Société de l’information et son impact sur l’éducation ; Education de qualité, compétences - compétences enseignantes ; Attrait de la profession, y compris la formation initiale et le développement professionnel continu ; TIC dans l’éducation dans le cadre du dialogue social/des accords collectifs.

Pour en savoir plus sur cet engagement, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le groupe de travail sur les TIC, cliquez ici.