L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) publie régulièrement des informations concernant les droits fondamentaux des réfugié(e)s et des migrant(e)s en Europe. L’édition de ce mois-ci comporte une section consacrée à la recherche des familles et au regroupement familial.

La FRA a publié un rapport de synthèse montrant l’incidence de la migration actuelle sur la recherche des familles et le regroupement familial. Il analyse les principaux défis liés à cette problématique et met en évidence les bonnes pratiques au niveau européen et national, pouvant aboutir à la définition de solutions fondées sur la primauté du droit.

Plusieurs conclusions essentielles de ce rapport montrent qu’il existe un certain nombre d’obstacles pratiques empêchant d’entrer en contact avec les familles tels que les migrant(e)s sans papiers, le lent processus d’identification des victimes ayant perdu la vie durant la traversée de la Méditerranée, ou encore, les erreurs liées au traitement des noms. Par ailleurs, la FRA épingle le fait qu’il n’existe pas de données fiables et systématiques concernant le nombre de demandeurs/euses d’asile arrivant dans les Etats membres de l’UE. Les données concernant le nombre exact de demandes de regroupement familial sont, elles aussi, inexistantes. Parallèlement, certains Etats membres ont récemment modifié leurs politiques et leurs pratiques, rendant les procédures de demande de regroupement familial plus complexes encore. A titre d’exemple, certains d’entre eux ont réduit les délais dans lesquels il est possible de soumettre une demande de regroupement familial. L’absence de documents de voyage en règle, le coût du traitement des papiers et de leur traduction, ainsi que l’absence d’assistance juridique, sont autant d’obstacles supplémentaires auxquels se heurtent les familles de réfugié(e)s et de migrant(e)s.

Pour en savoir davantage sur les défis rencontrés par les réfugié(e)s et les migrant(e)s pour entrer en contact avec leurs familles et soumettre une demande de regroupement familial, cliquez ici.