Le rapport d’Eurydice intitulé «  Modernisation of Higher Education in Europe: Academic Staff – 2017(Modernisation de l’Enseignement supérieur en Europe: Personnel universitaire – 2017) ». Le rapport couvre les systèmes d'enseignement supérieur dans 35 pays d’Europe et se penche sur les qualifications requises du personnel universitaire, les conditions de travail dans les établissements d'enseignement supérieur, l'impact de l'assurance de qualité externe ainsi que sur les stratégies de premier plan pour l'internationalisation.

Le rapport reconnaît bon nombre des problèmes que les organisations membres du CSEE signalent depuis des années:

Le personnel universitaire est essentiel au succès de l'enseignement supérieur, mais il subit une pression croissante aussi bien sur le plan de l'enseignement que celui de la recherche; la sécurité de l’emploi n'est plus la norme dans le monde universitaire; dans la plupart des systèmes d'enseignement supérieur, l'égalité entre les sexes reste une aspiration plutôt qu'une réalité pour le personnel universitaire; une proportion croissante du personnel universitaire occupe des postes financés par un organisme extérieur, découlant sur une faible sécurité de l’emploi;

Le rapport souligne également qu'il n'y a pas suffisamment de données comparables sur les conditions de travail dans l'enseignement supérieur, notamment concernant les contrats du personnel et la proportion d'enseignants travaillant dans des postes financés par un organisme extérieur. L’importante question des contrats à durée déterminée est également abordée dans le rapport.

En ce qui concerne les conditions d'emploi et de travail, le rapport note que la réalisation d'une carrière dans le milieu universitaire en Europe nécessite des efforts et un temps considérable, mais rien n’indique clairement que la profession universitaire offre des avantages pouvant compenser cet engagement personnel. Selon le rapport, les jeunes universitaires font face à des incertitudes contractuelles encore plus souvent que leurs collègues chevronnés.

Le CSEE souligne l’importance que revêt ce rapport d'Eurydice pour le lobbying pour de meilleures conditions de travail dans l'enseignement supérieur et la recherche.

Lire le rapport (en anglais uniquement)