La Direction Générale pour la Migration et les Affaires internes a récemment lancé une consultation publique sur la législation de l’UE sur la migration légale des citoyens de pays qui ne sont pas membres de l’UE, dont l’objectif est de rassembler des témoignages, des avis et des données significatives pour soutenir l’évaluation par la Commission européenne du cadre légal de l’UE en vigueur actuellement pour l’entrée légale et la résidence de ressortissants de pays qui ne sont pas membres de l’UE dans les Etats Membres de l’UE (migration légale).

Cette initiative fait partie de l’ordre du jour de l’UE en matière de migration et se concentre sur l’accès égal et l’intégration des migrants sur le marché du travail de l’UE. Elle touche également à plusieurs questions dans le domaine de l’éducation relative à la Résolution de la CSEE sur Les syndicats de l’éducation sur la situation des réfugiés en Europe: Promouvoir l’Education en tant que clé de l’Intégration et de l’Inclusion, adoptée en décembre 2016.

La consultation est disponible en ligne dans toutes les langues officielles de l’UE jusqu’au 18 septembre 2017.

En plus de considérations générales relatives au cadre légal pour l’entrée et le séjour de citoyens de pays ne faisant pas partie de pays de l’UE dans l’UE, la consultation est divisée en cinq parties spécifiques selon les groupes ou les individus qui répondent. La partie V s’adresse particulièrement aux syndicats, parmi d’autres organisations.

Les organisations membres de la CSEE sont encouragées à participer à cette consultation et à diffuser l’information auprès de leurs affiliés. Les Sections (i) et (ii) demandent également des contributions de la part de migrants individuels considérant la possibilité de venir dans l’UE ou résidant ou ayant résidé dans l’UE, en particulier pour y travailler, s’y former, y mener des recherches ou pour des objectifs éducatifs.