Les syndicats de l’enseignement doivent être impliqués dans la conception et la mise en œuvre des programmes de formation initiale et continue des enseignant(e)s ; telle fut la conclusion du premier séminaire régional organisé dans le cadre du projet du CSEE intitulé : « Les syndicats de l’enseignement pour la Profession enseignante. Renforcer la capacité des syndicats de l’enseignement à faire valoir les besoins professionnels de enseignant(e)s à travers le dialogue social ». Ce premier séminaire s’est tenu à Varsovie, en Pologne, les 27 et 28 novembre 2017 et a été organisé avec le soutien de ZNP, syndicat de l’enseignement polonais et partenaire du projet. Des représentant(e)s syndicaux de Bosnie Herzégovine, de Bulgarie, de Chypre, de République tchèque, d’Estonie, de l’ARYM, de la Hongrie, de Lettonie, de Lituanie, de Monténégro, de Pologne, de Roumanie, de Serbie et de Slovaquie ont eu l’occasion d’analyser les divers systèmes éducatifs de l’Europe centrale et orientale et d’évaluer dans quelle mesure les différents syndicats de l’enseignement étaient impliqués dans la mise en avant des besoins professionnels des enseignant(e)s à travers le dialogue social.

Le Professeur Howard Stevenson de l’Université de Nottingham a présenté l’enquête en ligne du projet, menée auprès des organisations membres du CSEE, et a indiqué que, dans bon nombre de pays de la région, les enseignant(e)s n’influençaient aucunement leur perfectionnement professionnel et que, par conséquent, leur formation était souvent de piètre qualité, insuffisante et peu valorisée par l’employeur. Au sein de groupes de travail restreints, les participant(e)s se sont penchés sur des solutions visant à renforcer la capacité des syndicats de l’enseignement à améliorer la qualité de la formation des enseignant(e)s, notamment par l’échange de pratiques fructueuses entre les syndicats, par la sensibilisation des affilié(e)s syndicaux et des dirigeant(e)s à l’importance du perfectionnement professionnel continu ainsi que par l’utilisation des médias pour revaloriser la profession enseignante.
 
Les syndicats de l’enseignement écossais (Educational Institute of Scotland ) et finlandais (OAJ) ont présenté aux participant(e)s du séminaires leurs stratégies visant à influencer la conception des programmes de formation des enseignant(e)s. Par ailleurs, en vue de comprendre le système de formation des enseignant(e)s en Pologne, les participant(e)s ont visité l’Université de Varsovie et ont découvert un programme de formation initiale unique en son genre pour les enseignant(e)s de Mathématiques et de Polonais. Intitulée « School of Education », cette initiative se base sur le co-enseignement, l’apprentissage en équipe ainsi que sur une approche enseignante axée sur l’étudiant(e).

Susan Flocken, Directrice européenne, a clôturé la réunion avec ces mots : « Les syndicats de l’enseignement doivent à tout prix être impliqués dans le façonnement de l’avenir de l’éducation. Une formation des enseigant(e)s adaptée aux besoins de ces dernier(e)s est une condition sine qua non pour fournir un enseignement de qualité et renforcer l’attrait de la profession enseignante. ».

Les prochains séminaires régionaux se tiendront à Berlin en mars 2018 et à Rome en mai 2018. La conférence finale du projet aura lieu à Bruxelles, en septembre 2018.

Les photos du séminaire sont disponibles ici.

co-teaching, team learning, and student-centered