Les 22 et 23 mai 2017, l'atelier « Syndicat et jeunesse - ensemble. Ensemble vers l'avenir ! » a été organisé à Minsk sous les auspices du syndicat biélorusse de l'éducation et des sciences, BTUWES, une organisation membre du CSEE en Biélorussie. Des représentant(e)s de 15 organisations membres du CSEE en Albanie, en Arménie, en Azerbaïdjan, en Bulgarie, à Chypre, en Géorgie, au Kazakhstan, au Kirghizistan, en Lituanie, en Roumanie, en Russie, en Serbie, en Slovénie, au Tadjikistan et en Ukraine ont participé à l'événement.

Eurydice a publié la 4ème édition du rapport présentant les chiffres clés de l'enseignement des langues à l'école en Europe. Il en ressort que les compétences linguistiques constituent un atout : le nombre d'élèves qui étudient les langues étrangères a considérablement augmenté ces dernières années, l'anglais, le français, l’allemand et l’espagnol étant les langues étrangères les plus populaires. Le rapport indique en outre que les étudiant(e)s de l'enseignement et de la formation professionnels n'ont pas les mêmes chances d'apprendre les langues étrangères que leurs pairs de l'enseignement général.

Susan Flocken, Directrice européenne du CSEE, a exprimé ses sincères condoléances à ses collègues, à tous ceux qui ont été blessés lors de l’attaque terroriste ainsi qu’à tou(te)s ceux/celles qui ont perdu un proche à Manchester. Profondément choquée, la Directrice européenne a déclaré : « Cet incident est d’autant plus dramatique qu’il touche en particulier de jeunes gens. Nul mot ne suffirait pour exprimer la profonde tristesse qu’implique la perte d’enfants et d’adolescent(e)s qui avaient toute leur vie devant eux et ont été arraché(e)s à la vie, une tragédie pour les familles des victimes. ».

Le 22 mai 2017, la Commission européenne a publié ses nouvelles Recommandations par pays (RPP), dans le cadre du cycle de Semestre européen de 2017. Élaborées à l’attention des gouvernements des États membres, les RPP constituent le point d’orgue du Semestre européen, dans la mesure où, à travers ces dernières, la Commission européenne évalue les réformes nécessaires au sein des États membres en vue d’assurer la stabilité et la croissance dans leurs pays respectifs et d’atteindre les objectifs fixés par la Stratégie Europe 2020. Les RPP seront entérinées par le Conseil de l’Union européenne en juin et adoptées formellement en juillet par le Conseil "Affaires économiques et financières".

Du 3 au 5 mai 2017, la CSI et la CES ont organisé conjointement une deuxième mission à Ankara. Jaap Wienen, Secrétaire général adjoint de la Confédération syndicale international (CSI) et Luca Visentini, Secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats (CES) ont conduit la délégation à laquelle a pris part le Président de la CES, des représentant(e)s de confédérations nationales – la confédération syndicale allemande (DGB) et le congrès syndical britanique (TUC) – ; le Comité syndical européen de l’éducation (CSEE), la Fédération européenne des syndicats du service public (EPSU), UNI Global ainsi que IndustriAll Global.

Mesut Firat, Secrétaire général d’Eğitim Sen, a une nouvelle fois exhorté le gouvernement turc d’accéder aux revendications légitimes des affilié(e)s de son syndicat - Nuriye Gülmen, universitaire licenciée, et Semih Özakça, enseignant du primaire licencié également - ayant entamé une grève de la faim illimitée le 9 mars 2017. Face à cette initiative radicale, les employé(e)s de l’éducation ont décidé de multiplier leurs revendications pour obtenir la réintégration de leurs fonctions. Pour l’heure, leur état de santé est extrêmement critique, selon Eğitim Sen.