Le 7 septembre 2017, le CSEE et la Centrale Générale des Services publics Enseignement, FGTB-CGSP, l'une de ses organisations membres en Belgique, ont exprimé leur solidarité avec les membres d'Eğitim Sen, Nuriye Gülmen et Semih Özakça, en grève de la faim depuis le 9 mars 2017.

L’amélioration du statut et de la reconnaissance de l'enseignement dans l'enseignement supérieur, ainsi que le rôle de l'enseignement supérieur et de la recherche dans la soutien aux réfugié(e)s et migrant(e)s et la promotion de la citoyenneté démocratique étaient au cœur du débat lors de la réunion du Comité permanent de l'enseignement supérieur et de la recherche du CSEE (HERSC). La réunion semestrielle a eu lieu à Bruxelles les 11 et 12 septembre et a réuni plus de 30 délégué(e)s représentant 23 pays européens.

Le 4 septembre 2017, la nouvelle année scolaire a commencé en Pologne. 2017 est l'année de l’entrée en vigueur de la réforme du système éducatif, cette même réforme qui a fait l’objet de vives critiques de la part des principales communautés éducatives. Le gouvernement n'a pas tenu compte des protestations organisées sous diverses formes tout au long de l'année précédente, et le Parlement polonais a rejeté une proposition de référendum sur la réforme, qui avait été signée par près d'un million de citoyen(ne)s. En réaction à cette situation, un rassemblement a été organisé le 4 septembre par les parents, enseignant(e)s et représentant(e)s d'organisations actives dans l'éducation.

Hier, le 4 septembre 2017, le Teachers’ Union of Serbia (TUS), a organisé une grève d'avertissement dans plus de 650 écoles primaires et secondaires de Serbie. Avec cette action, les syndicats réclament :- une augmentation des salaires dans le secteur de l'éducation pour atteindre un niveau au-dessus du salaire moyen officiel du pays ;

La Direction Générale pour la Migration et les Affaires internes a récemment lancé une consultation publique sur la législation de l’UE sur la migration légale des citoyens de pays qui ne sont pas membres de l’UE, dont l’objectif est de rassembler des témoignages, des avis et des données significatives pour soutenir l’évaluation par la Commission européenne du cadre légal de l’UE en vigueur actuellement pour l’entrée légale et la résidence de ressortissants de pays qui ne sont pas membres de l’UE dans les Etats Membres de l’UE (migration légale).

Le 13 juillet 2017, une réunion conjointe du ČMOS PŠ et du Syndicat des travailleurs de l'enseignement supérieur et universitaire s'est tenue à Prague. Le président de la Conférence des recteurs tchèques, le professeur T. Zima, et le président du Conseil des universités et collèges, le docteur J. Fischer, étaient présents à la réunion. Le sujet de la réunion étaient des changements récents, qui ont été introduits avec le budget prévu du ministère de l'éducation dans le cadre du budget national pour la République tchèque pour l'année 2018.