Le 22 mai 2017, la Commission européenne a publié ses nouvelles Recommandations par pays (RPP), dans le cadre du cycle de Semestre européen de 2017. Élaborées à l’attention des gouvernements des États membres, les RPP constituent le point d’orgue du Semestre européen, dans la mesure où, à travers ces dernières, la Commission européenne évalue les réformes nécessaires au sein des États membres en vue d’assurer la stabilité et la croissance dans leurs pays respectifs et d’atteindre les objectifs fixés par la Stratégie Europe 2020. Les RPP seront entérinées par le Conseil de l’Union européenne en juin et adoptées formellement en juillet par le Conseil "Affaires économiques et financières".

Du 3 au 5 mai 2017, la CSI et la CES ont organisé conjointement une deuxième mission à Ankara. Jaap Wienen, Secrétaire général adjoint de la Confédération syndicale international (CSI) et Luca Visentini, Secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats (CES) ont conduit la délégation à laquelle a pris part le Président de la CES, des représentant(e)s de confédérations nationales – la confédération syndicale allemande (DGB) et le congrès syndical britanique (TUC) – ; le Comité syndical européen de l’éducation (CSEE), la Fédération européenne des syndicats du service public (EPSU), UNI Global ainsi que IndustriAll Global.

Mesut Firat, Secrétaire général d’Eğitim Sen, a une nouvelle fois exhorté le gouvernement turc d’accéder aux revendications légitimes des affilié(e)s de son syndicat - Nuriye Gülmen, universitaire licenciée, et Semih Özakça, enseignant du primaire licencié également - ayant entamé une grève de la faim illimitée le 9 mars 2017. Face à cette initiative radicale, les employé(e)s de l’éducation ont décidé de multiplier leurs revendications pour obtenir la réintégration de leurs fonctions. Pour l’heure, leur état de santé est extrêmement critique, selon Eğitim Sen.

Le 8 mai 2017 a eu lieu le lancement du Projet de développement des capacités III du Dialogue social sectoriel européen pour l’éducation (DSSEE), à l’occasion d’une première table ronde organisée à Porto au Portugal. Les représentant(e)s des trois organisations membres du CSEE au Portugal (FENPROF, SINDEP et FNE – partenaire du projet et principal organisateur de l’événement) ont participé à une table ronde en présence d’une délégation représentant les organisations des employeurs de l’éducation, composée de l’AEEP (Association des établissement scolaires privés et coopératifs) et de l’ANESPO (Association nationale des établissements d’EFP).

Le 26 avril 2017, la Commission européenne a présenté son Socle européen des droits sociaux. Les principes et droits inscrits dans ce Socle s’articulent autour de trois grands axes : 1) égalité des chances et accès au marché du travail ; 2) conditions de travail équitables ; 3) inclusion et protection sociale.

En collaboration avec des professionnels de l’enseignement, le Conseil de l’Europe a mis sur pied un jeu éducatif intitulé « L’Europe des valeurs ». Ce jeu a été élaboré en vue d’être joué par des élèves de l’enseignement primaire ou de l’enseignement secondaire inférieur (8-12 ans) et invite à une réflexion sur les valeurs fondamentales qui permettent  aux citoyens de vivre en société.