Gouvernance économique

Saving the EuroConscient de l'incidence importante du processus de gouvernance économique européen sur les réformes en matière d'éducation et de formation aux niveaux nationaux, et considérant l'éducation comme le premier moteur du progrès, le CSEE surveille toutes les phases du nouveau processus de gouvernance économique européen (Semestre européen) dans l'optique de promouvoir la vision de l'éducation de qualité pour tous défendue par les syndicats de l'éducation européens. Depuis 2011, en raison de la crise économique et financière, la gouvernance économique coordonnée n'a pas permis d'assurer une reprise durable. Bien au contraire, acquises au dogme de l'austérité, les réformes structurelles mises en place par les gouvernements détériorent de façon dramatique les systèmes d'éducation et de formation, le bien-être individuel et professionnel des enseignants, ainsi que les résultats scolaires. Dans ce climat de politiques d'austérité actuel, bon nombre de gouvernements ouvrent la porte à une privatisation accrue des services d'éducation potentiellement rentables et servant les intérêts d'entreprises privées. Cette situation compromet gravement l'accès gratuit et universel à l'éducation en Europe - principe considéré par le CSEE comme l'un des piliers fondamentaux d'une société où règnent justice et démocratie.  Cela fait plusieurs années maintenant que le CSEE mène des campagnes et mobilise ses organisations membres pour défendre la qualité de l'éducation en Europe, en proposant les approches alternatives préconisées par les enseignants pour améliorer les systèmes éducatifs, lesquelles se basent sur la solidarité et l'investissement en faveur de la croissance, plutôt que sur la concurrence économique et sociale.