Au Kosovo, le SBASHK soutient le personnel éducatif face aux défis de l'enseignement numérique

Infos actuelles: 27 mars 2020

L’épidémie de COVID-19 est une crise de santé publique totalement différente de tout ce à quoi l’Europe a été confrontée depuis de nombreuses années. Alors que le personnel éducatif et ses syndicats sont aux prises avec l'épidémie, nous soutenons et informons les organisations membres dans toute la mesure possible.

Suite à la propagation de COVID-19, toutes les écoles du Kosovo* sont fermées depuis le 12 mars 2020. Le syndicat de l'éducation SBASHK et ses membres utilisent des outils numériques pour poursuivre leur travail du mieux qu'ils peuvent.

Le ministère de l'Éducation, des Sciences, de la Technologie et de l'Innovation met en œuvre une éducation en ligne pour les enfants d'âge scolaire grâce à une plateforme numérique, soutenue par deux heures de diffusion éducative chaque jour sur la télévision publique. Le gouvernement s'attend à ce que les enseignant·e·s participent à ce processus depuis leur domicile en envoyant des devoirs aux élèves et en effectuant ensuite le suivi de leur participation. Pendant ce temps, les universités utilisent des plateformes en ligne pour connecter les étudiant·e·s et les enseignant·e·s. Le Syndicat de l'éducation, des sciences et de la culture du Kosovo (SBASHK) est en contact régulier avec le ministre de l'Education.

Rrahman Jasharaj, Président du SBASHK, déclare que «nous sommes très fiers de nos membres qui ont commencé à développer l'enseignement en ligne et à rester en contact avec les parents en ces temps difficiles. Tout cela représente un nouvel engagement pour les étudiant·e·s et les enseignant·e·s. Lorsque nous considérons que les enseignant·e·s sont confronté·e·s à la fois à des obligations domestiques et à un isolement personnel à la maison, parfois avec un accès insuffisant aux outils électroniques ou en ligne, nous voyons que ce changement profond et soudain de méthodologie est un véritable défi.»

Le SBASHK offre autant d'aide que possible pour protéger le bien-être de ses membres, y compris leur santé mentale, pendant cette période de changement, de stress et de charge de travail accrue en s'associant avec des psychologues scolaires mais aussi avec d’autres psychologues afin qu’ils puissent faciliter l’accès des membres à des conseils professionnels gratuits partout où ils en ont besoin.

Le SBASHK utilise également des outils numériques pour poursuivre son travail en cette période difficile. Il organise des réunions en ligne avec les dirigeant·e·s, le personnel et les président·e·s des sections locales et universitaires. Il communique également avec ses membres par le biais de groupes en ligne et d'informations publiées dans les médias. Malheureusement, ce contact régulier avec les membres et les sections locales a révélé que trois étudiant·e·s et un·e enseignant·e font partie des personnes infectées

Photo de Valon sur le site Pexels. 

* Cette désignation est sans préjudice des positions sur son statut et est conforme à la résolution 1244/1999 du CSNU et à l'avis de la CIJ sur la déclaration d'indépendance du Kosovo.

Nous contacter

Le Secrétariat du CSEE envoie sa solidarité à tous les enseignant.e.s, universitaires, et autres professionels de l'éducation, ainsi qu'à tous leurs syndicats de l'éducation, alors qu’ils font face à cette crise sans précédent. Nous invitons les organisations membres du CSEE à informer le Secrétariat du CSEE des défis qu'elles rencontrent, comment elles y répondent, quelles sont les bonnes pratiques qu’elles ont développées et quels sont leurs besoins de soutien de la part de la famille du CSEE. Veuillez nous contacter à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Cet article est apparu en premier lieu sur le site de l'IE.