Les syndicats allemands de l'éducation LCH, GÖD et VBE s'unissent pour publier une déclaration commune sur le COVID-19 et appeler à une meilleure formation numérique des enseignant·e·s

infos actuelles: 11 mai 2020

L’épidémie de COVID-19 est une crise de santé publique totalement différente de tout ce à quoi l’Europe a été confrontée depuis de nombreuses années. Alors que le personnel éducatif et ses syndicats sont aux prises avec l'épidémie, nous soutenons et informons les organisations membres dans toute la mesure possible.

La pandémie de COVID-19 a un impact sur les systèmes éducatifs à travers le continent. De nombreux syndicats nationaux de l'éducation sont confrontés à des défis similaires au lendemain de la crise et partagent des informations et des expériences. Le 11 mai 2020, trois organisations membres du CSEE venant de pays germanophones se sont réunies pour mettre en exergue des préoccupations communes concernant l'impact du COVID-19 sur leurs systèmes éducatifs nationaux.

Le 11 mai 2020, les organisations membres du CSEE, LCH, GÖD et VBE, issues respectivement de Suisse, d'Autriche et d'Allemagne, ont publié une déclaration commune soulignant leurs préoccupations communes concernant le traitement de la crise du COVID-19. En particulier, elles signalent que les fermetures d'écoles ont été, dans certains cas, annoncées à très bref délai, faisant fi du manque de préparation et de son impact très concret sur le personnel éducatif, notamment une faible préparation à la transition vers l'enseignement à distance, en raison d'une formation insuffisante. Cette préoccupation existe depuis longtemps, LCH, GÖD et VBE faisant campagne ensemble depuis de nombreuses années pour une meilleure infrastructure numérique dans leurs systèmes éducatifs nationaux.

Udo Beckmann, Président du VBE, a déclaré: «Nous appelons les parties responsables de nos pays […] à prendre les contre-mesures appropriées […] afin de garantir l'infrastructure numérique, l'équipement, le matériel d'enseignement et d'apprentissage et la formation continue des enseignant·e·s ainsi que le développement et l'évaluation scientifique des concepts pédagogiques. L'accent doit être mis sur l'équité pédagogique. […] Enfin et surtout, la primauté de la pédagogie s'applique toujours. L'enseignant·e décide de la méthode. Cependant, afin de permettre un véritable choix des méthodes, l'équipement, la qualification et la pratique sont nécessaires. Ce n'est qu'ainsi que les décisions pourront être prises en faveur de la plus haute valeur pédagogique ajoutée ».

Pour lire la déclaration conjointe LCH, GÖD et VBE sur COVID-19 (en allemand), veuillez cliquer ici.

Contactez-nous

Le Secrétariat du CSEE exprime sa solidarité à l’ensemble des enseignant·e·s, universitaires et autres personnels de l'éducation et à leurs syndicats de l'éducation alors qu'il·elle·s réagissent et s'attaquent à cette crise sans précédent. Et nous savons tou·te·s que le travail ne fait que commencer. Nous invitons les organisations membres du CSEE à informer le Secrétariat du CSEE de l'évolution de la situation dans leur pays et dans leur secteur alors que l'Europe envisage de rouvrir ses économies et ses secteurs de l'éducation. Tenez-nous au courant des nouvelles stratégies de sortie, de ce qu'elles signifient pour le personnel et les étudiant·e·s, de la manière dont vous vous engagez pour façonner la situation et de l'impact potentiel à long terme de la crise sur l'investissement public dans une éducation de qualité pour tou·te·s. Et dites-nous comment nous pouvons vous soutenir. Veuillez contacter le CSEE à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..