COVID-19: face à la crise, une Déclaration du CSEE appelle les gouvernements à garantir la santé, la sécurité et l'accès à l'éducation des réfugié·e·s et des migrant·e·s

L’épidémie de COVID-19 est une crise de santé publique totalement différente de tout ce à quoi l’Europe a été confrontée depuis de nombreuses années. Alors que le personnel éducatif et ses syndicats sont aux prises avec l'épidémie, nous soutenons et informons les organisations membres dans toute la mesure possible.

La crise du COVID-19 et les mesures prises par les gouvernements pour empêcher la propagation du virus frappent particulièrement durement les groupes vulnérables tels que les réfugié·e·s et les migrant·e·s. Les personnes vivant dans la rue ou dans des camps de réfugié·e·s souvent surpeuplés, dont beaucoup d'enfants ou de mineur·e·s non accompagnés, n'ont pas accès à l'hygiène, aux soins de santé et à l'éducation. Les personnes en contrat de travail temporaire sont confrontées à des pertes de revenus et à une insécurité sanitaire liée à l'incertitude de leur statut juridique ou à la baisse de l'emploi due aux mesures de quarantaine.

Les syndicats de l'éducation sont particulièrement préoccupés par le fait que les réfugié·e·s et les migrant·e·s soient privé·e·s de leur droit fondamental à l'éducation. En période d'apprentissage à distance, les enfants et les jeunes adultes dans les camps de réfugié·e·s ou les ménages de migrant·e·s pauvres risquent d'être laissés pour compte car ils n'ont pas accès aux appareils et équipements en ligne appropriés.

Par conséquent, le CSEE publie aujourd'hui sa Déclaration relative aux syndicats de l'éducation montrant leur solidarité avec les réfugié·e·s durant la pandémie du COVID-19 qui:

  • Appelle les gouvernements européens à évacuer les camps de réfugié·e·s surpeuplés en vue de fournir un hébergement sûr aux réfugié·e·s et d'assurer la quarantaine et la protection nécessaires contre le COVID-19;
  • Appelle les gouvernements européens et les citoyen·ne·s européen·ne·s à se souvenir des principes sur lesquels l'Europe et l'UE en particulier, ont été établies: démocratie, tolérance, dignité humaine, État de droit et solidarité;
  • Exprime son soutien à ses organisations membres dans leur engagement et leur appel urgent pour des politiques et des actions solidaires dans leur pays afin d'assurer la pleine protection et la sauvegarde des droits humains et libertés universels, notamment le droit fondamental à l'éducation et à la santé.

À l’occasion de la publication de la Déclaration aujourd’hui, Susan Flocken, Directrice européenne, a déclaré: «Les réfugié·e·s et les migrant·e·s ont été particulièrement touché·e·s par la crise du COVID-19. Avec la Déclaration publiée aujourd'hui, le CSEE et ses organisations membres rappellent aux gouvernements et aux citoyen·ne·s européens les valeurs fondatrices européennes telles que la dignité humaine et la solidarité, et appellent à la protection des droits fondamentaux des réfugié·e·s et des migrant·e·s tels que l'accès à l'hygiène, aux soins de santé et l'éducation ».

Pour lire la Déclaration du CSEE relative aux syndicats de l'éducation montrant leur solidarité avec les réfugié·e·s durant la pandémie du COVID-19, veuillez cliquer ici (insérer le lien).