Dans le cadre de ce projet, le CSEE souhaite mieux faire comprendre aux syndicats de l’enseignement nationaux les principales problématiques liées à l’emploi, notamment l’émergence du travail précaire parmi les enseignant(e)s jeunes et en début de carrière, leur statut et leur sécurité d’emploi, et renforcer la capacité des syndicats à appréhender ces défis liés au marché du travail au travers du renouveau syndical.

Groupe consultatif

  • Dorien König AOb Pays-Bas
  • Claudio Franchi FLC-CGIL Italie
  • Dorota Obidniak ZNP Pologne
  • Elina Stock GEW Allemagne
  • Rodrigo Seoane Ruano FECCOO Espagne
  • Rob Copeland UCU Royaume-Uni
  • Elis Randma EEPU Estonie

Financement

Ce projet est cofinancé par la Commission européenne

Rubriques connexes

Articles connexes

Afin de pouvoir mettre en œuvre le premier principe du Socle européen des droits sociaux portant sur l’éducation inclusive et de qualité, le CSEE se donne pour mission - au travers de ce projet de 2 ans cofinancé par l’UE (2018-2020) - de renforcer la capacité des syndicats de l’enseignement, en vue de pouvoir appréhender les mutations qui bouleversent le monde du travail et de l’emploi au niveau de l’UE et transnational, de même que les défis liés au dialogue social, à l’heure où les transformations contextuelles et organisationnelles du travail des enseignant(e)s et des personnels de l’éducation ont des répercussions de plus en plus importantes sur leur vie professionnelle, la qualité de l’éducation et l’attrait de la profession enseignante.

Dans le cadre de ce projet, le CSEE souhaite mieux faire comprendre aux syndicats de l’enseignement nationaux les principales problématiques liées à l’emploi, notamment l’émergence du travail précaire parmi les enseignant(e)s jeunes et en début de carrière, leur statut et leur sécurité d’emploi, et renforcer la capacité des syndicats à appréhender ces défis liés au marché du travail au travers du renouveau syndical. Assurant ainsi la continuité des travaux engagés par les organisations membres du CSEE concernant la crise économique, le Semestre européen, la qualité de l’emploi, les questions professionnelles, le recrutement et le maintien en service des effectifs au travers d’un renforcement du dialogue social pour l’éducation, ce projet offre l’opportunité d’identifier les objectifs et cibles d’un « Plan d’action du CSEE pour le renouveau syndical et la syndicalisation », visant en particulier les groupes les plus marginalisés et/ou sous-représentés.

Ce projet sera conduit par un Groupe consultatif composé de syndicats de l’enseignement issus de 7 pays de l’UE. Un(e) expert(e) analysera les tendances dans le domaine de l’emploi ainsi que la composition des membres des syndicats de l’enseignement. Les principaux défis à relever seront identifiés lors d’une conférence de lancement du projet (mai 2019), tandis que les bonnes pratiques et les actions engagées au niveau national/régional seront recensées dans le cadre de trois ateliers de formation (2019-2020). Parallèlement, des outils de communication numériques seront développés pour les campagnes de sensibilisation, avec l’aide d’un(e) expert(e) externe, et serviront à la diffusion stratégique des principaux résultats du projet en ligne. Les résultats seront communiqués et examinés à l’occasion d’une conférence de clôture (octobre 2020)