La Commission européenne a adopté un Plan d’action sur l’écart salarial entre les femmes et les hommes  pour la période 2017-2019. Le Plan d'action a été présenté récemment lors du Colloque annuel sur les droits fondamentaux (2017) par la Commissaire Vera Jourova. Le colloque a porté sur le thème «Les droits des femmes en période de turbulence».

Le plan met en évidence huit domaines d'action, allant de l'amélioration de l'application du principe de l'égalité de rémunération à la lutte contre la ségrégation dans toutes les professions et tous les secteurs. Le salaire horaire des femmes est inférieur de 16,3% à celui des hommes dans l'Union européenne. Ce plan d'action est une bonne nouvelle pour tous ceux qui travaillent dans le secteur de l'éducation. La majorité du personnel éducatif travaillant dans les secteurs de la petite enfance et de l'éducation primaire sont des femmes. Les salaires dans ces secteurs tendent à être inférieurs à ceux des autres secteurs de l'éducation qui présentent un meilleur équilibre entre les sexes.

S'attaquer à la ségrégation horizontale et verticale entre les sexes dans la profession enseignante doit être la pierre angulaire des plans visant à combler l'écart de rémunération entre les genres et le CSEE est déterminé à œuvrer pour mettre fin à ces inégalités.

Si le Plan d'action constitue un pas en avant, la Commission européenne doit toutefois veiller à sa bonne mise en œuvre. Comme l'a déjà souligné l'Institut européen pour l'égalité entre les femmes et les hommes, l'Europe a progressé lentement vers l'égalité des sexes, la ségrégation persistante entre les genres dans l'éducation n'étant qu'un exemple parmi d'autres. Pour que de véritables progrès soient réalisés, les institutions européennes, les États membres, les employeurs et les syndicats doivent conjuguer leurs efforts.

Pour en savoir plus sur les appels du CSEE pour l'égalité dans l'éducation, vous pouvez lire notre Résolution sur le renforcement des inégalités au sein des syndicats de l’Education et les syndicats de l’Education dans un monde en rapide évolution, ainsi que les Directives du CSEE sur la manière dont les syndicats d’enseignants peuvent contribuer à atténuer et combattre les stéréotypes liés au genre et la ségrégation entre les sexes sur le marché du travail.