En mars 2015, le Conseil Emploi, politique sociale, santé et consommateurs de l'UE a adopté le Rapport conjoint sur l'emploi (RCE). Ce rapport, dont la publication accompagne l'Examen annuel de la croissance, s'inscrit dans le cadre de la stratégie européenne pour l'emploi visant la création d'emplois de meilleure qualité au sein de l'UE. Le RCE se penche essentiellement sur la situation de l'emploi et les tendances dans le domaine social en Europe. Il analyse, en outre, les réponses politiques apportées par les Etats membres aux problèmes liés au marché de l'emploi et à la politique sociale. Ce rapport est censé étayer les analyses futures et contribuer à la surveillance et à la coordination des travaux tout au long du Semestre européen.

Le RCE révèle que la situation sur le marché de l'emploi et dans le domaine social est alarmante. Le chômage touche 24,6 millions de personnes et le nombre d'individus exposés au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale ne cesse de croître. La hausse du taux chômage de longue durée est particulièrement préoccupante. C'est pourquoi le rapport suggère aux Etats membres de poursuivre leurs réformes visant à créer des marchés du travail plus efficaces et des emplois de qualité, durables et assortis de rémunérations équitables et d'une protection décente, de même que des lieux de travail sains et sûrs. Le RCE recommande également de prendre des mesures en vue de mettre en œuvre la Garantie pour la jeunesse. Autrement dit, il s'agit d'accorder davantage d'attention aux services publics de l'emploi et de promouvoir par exemple l'enseignement et la formation professionnels. Les Etats membres devraient créer un environnement favorable permettant aux entreprises de proposer des contrats d'apprentissage, de manière à faciliter la transition de l'éducation à l'emploi. Le RCE précise également que l'investissement dans le capital humain grâce à l'éducation et à la formation permet d'accroître la productivité. Toujours selon le rapport, les Etats membres ont élaboré des mesures visant à améliorer l'offre de compétences et à promouvoir la formation des adultes. Un certain nombre de pays ont pris des initiatives en vue d'améliorer leur système d'enseignement primaire, secondaire et supérieur, tandis que d'autres se sont penchés sur la stratégie globale en matière d'éducation. Les Etats membres doivent continuer à réformer leurs systèmes d'enseignement et de formation professionnels pour renforcer la productivité des travailleurs.

Le RCE préconise, en outre, la réintégration des chômeurs de longue durée au marché du travail et d'améliorer les systèmes de prélèvements pour favoriser la création d'emplois. Quelques Etats membres ont déjà étudié cette possibilité au travers de l'embauche temporaire et des subventions salariales pour les nouvelles embauches. Le rapport rappelle également la persistance des disparités fondées sur le genre même si des mesures ont été prises pour encourager l'embauche des femmes et concilier vie professionnelle et vie familiale. Il convient également d'offrir un accès abordable aux services d'éducation et d'accueil de la petite enfance, et de prévoir des conditions de travail flexibles ainsi qu'une réglementation décente en matière de congé parental. Enfin, le RCE recommande d'améliorer les systèmes de protection sociale, notamment les revenus minimums et les systèmes d'allocation de chômage, en activant les personnes aptes à participer au marché du travail et en protégeant celles qui en sont temporairement exclues ou le moins en mesure d'y participer.

Le rapport fonde son analyse sur l'évolution de la situation de l'emploi et dans le domaine social, la mise en œuvre des directives en matière d'emploi, l'examen des programmes de réforme nationaux et l'évaluation de leur degré d'application. L'objectif de la stratégie globale de l'UE en matière d'emploi consiste à créer un cadre favorisant l'échange d'informations entre les Etats membres et facilitant la coordination de leurs politiques en matière d'emploi.

Pour de plus amples informations, voir également :http://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=en&catId=89&newsId=2187&furtherNews=yes  and http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-14-2234_en.htm