Construire l'espace européen de l'éducation : malgré les progrès réalisés sur les objectifs d'éducation au niveau de l'UE, des défis subsistent en matière d'équité et d'attractivité de la profession enseignante

Publié:

Le 18 novembre 2022, la Commission européenne a publié son Rapport d’avancement concernant la réalisation de l'Espace européen de l’éducation (EEE). Le rapport fait le point sur les initiatives européennes en cours visant à atteindre les objectifs européens en matière d'éducation et de formation. Il définit également les tâches à accomplir d'ici 2025, date limite à laquelle les États membres doivent atteindre les objectifs de l'EEE. Le rapport d'avancement de l'EEE complète le Rapport de suivi de l’éducation et de la formation 2022 de l'EEE,  qui mesure les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs au niveau de l'UE sur base des données des États membres. Le rapport fait partie du processus d'examen à mi-parcours, tandis que la Commission européenne présente le rapport complet sur la mise en œuvre nationale de l'Espace européen de l'éducation en 2025. Selon le rapport, seul 1 des 7 objectifs au niveau de l'UE a été concrètement atteint, à savoir qu'au moins 60 % des diplômés récents de l'EFP devraient avoir bénéficié  d’un l'apprentissage en milieu de travail d'ici 2025 :

Picture1

 

L'objectif de participation (96 %) à l'éducation de la petite enfance (EPE) n'a été atteint qu'en Belgique, au Danemark, en France, en Irlande et en Espagne. D'autre part, le pourcentage des jeunes en décrochage scolaire a continué de diminuer dans 16 États membres malgré la pandémie de Covid-19, la Croatie (2,4%), la Slovénie (3,1%), la Grèce (3,2%) et l'Irlande (3,3%) obtenant les meilleurs résultats. De même, on observe une croissance régulière du taux de réussite dans l'enseignement supérieur avec 13 États membres qui le dépassent en 2021, comme le Luxembourg (62,6%), l'Irlande (61,7%), Chypre (58,3%), la Lituanie (57,5%) et les Pays-Bas. (55,6%).

En ce qui concerne les actions supplémentaires requises pour réaliser l'EEE d'ici 2025, la Commission prépare six initiatives stratégiques au niveau de l'UE sur la transition numérique, la mobilité à des fins d'apprentissage et l'enseignement supérieur. Le CSEE se félicite que la Commission européenne envisage de renforcer les aspects de gouvernance du processus de mise en œuvre également avec la participation des partenaires sociaux et de discuter plus avant des résultats lors du 5e sommet européen sur l’éducation.

Le rapport souligne que des efforts systémiques à plus long terme doivent être mis en place pour améliorer l'équité dans l'éducation et lutter contre les pénuries d'enseignant·e·s : offre et demande d'enseignant·e·s ; développement professionnel ; structures et conditions de travail et bien-être émotionnel et motivation. À cet égard, le CSEE, à la fois par le biais de son document d’orientation et de sa prochaine campagne sur l'attractivité de la profession enseignante, a souligné la nécessité d'agir.

Pour en savoir plus: