Politique

SexEdChalkboardL'égalité des genres est un principe essentiel de l'UE depuis la signature en 1957 du traité de Rome, qui reconnaît également le principe de l'égalité de rémunération entre les hommes et les femmes.  Se fondant sur la base juridique offerte par les traités, l'Union a adopté depuis les années 1970 pas moins de treize directives sur l'égalité des genres.  Ces directives ont notamment permis de garantir l'égalité de traitement en matière d'accès à l'emploi, de formation, de promotion et de conditions de travail, y compris l'égalité de rémunération et des prestations de sécurité sociale, ainsi que le droit au congé parental.

L'éducation a une double incidence sur la relation entre les genres dans la société.  D'une part, il s'agit d'un secteur du marché de l'emploi dans lequel les hommes et les femmes font  carrière.  Comme dans d'autres branches du secteur public, la grande majorité des travailleurs de l'éducation sont des femmes.  Le CSEE vise à rendre la profession plus attirante pour les hommes également,  en particulier dans le secteur de l'éducation de la petite enfance.  Néanmoins, on constate également dans le secteur de l'éducation la réduction dans une proportion notable des effectifs du personnel féminin à mesure que l'on monte dans le niveau hiérarchique du système d'éducation.

D'autre part, le secteur de l'éducation joue un rôle de premier plan dans d'autres secteurs et dans la société en général, en raison du rôle spécifique qui lui est propre.  Les relations entre les genres sont reproduites ou transformées dans les systèmes scolaires par les interactions entre filles et garçons entre enseignantes et enseignants.  Les stéréotypes liés aux genres limitent les possibilités offertes aux filles et aux garçons.  L'accès à l'éducation et la participation à celle-ci devraient dès lors être gratuits et exempts de toute barrière.  Les enfants et les adolescents devraient se voir offrir les mêmes possibilités sur le plan de l'éducation, indépendamment du contexte socio-économique et culturel dont ils sont issus, du niveau d'éducation de leurs parents et du genre auquel ils appartiennent.

Le CSEE assure la promotion de l'égalité des genres au sein même de la profession enseignante, mais il entend également fournir au personnel de l'éducation, aux travailleurs de l'éducation et aux syndicats d'enseignants le savoir-faire et les outils qui leur sont nécessaires pour favoriser une approche sensibilisée aux questions du genre dans l'éducation, et par conséquent dans la société considérée globalement.

Au plan européen, le CSEE  a mené à bien différents projets visant à promouvoir l'égalité des genres dans les syndicats d'enseignants et dans la profession enseignante.  Différents ensembles de recommandations ont été élaborés au départ de ces projets ; on citera par exemple le Plan d'action sur l'égalité des genres, aux termes duquel le CSEE s'engage à mener diverses actions au plan européen et fournit des conseils à ses organisations membres au sujet d'actions à mener chacune dans son pays.

Au plan mondial, l'Internationale de l'éducation œuvre en vue de garantir la liberté d'accès de chacun à une éducation de qualité.  Ceci concerne spécifiquement les filles et les femmes, non seulement parce que l'éducation rend plus facile la réalisation d'autres droits humains, mais aussi parce que les succès que rencontrent les femmes sur le plan de l'éducation sont susceptibles d'avoir une incidence directe dans les familles et dans la société en général.  Cliquer ici pour de plus amples renseignement sur les activités de l'Internationale de l'éducation.