A la suite de l'appel à l'action lancé fin avril 2017 par le CSEE auprès de ses organisations membres pour soutenir la fédération syndicale de Moldavie pour l’enseignement et les sciences (ESTUFM), Dumitru Ivanov, Président d’ESTUFM, a exprimé sa gratitude au nom du syndicat à toutes les organisations membres du CSEE qui se sont adressées aux autorités moldaves pour témoigner de leur solidarité avec le personnel de l'éducation dans le pays.

« Nous tenons à remercier toutes les organisations membres du CSEE qui ont envoyé des lettres de solidarité pour soutenir notre lutte pour augmenter les salaires des personnels de l'éducation. Cela a fonctionné. Les autorités moldaves ont promis d'identifier de nouvelles solutions à la situation après la procédure de rectification du budget national de juillet 2017 » a déclaré le Président d’ESTUFM.

En outre, le syndicat a signalé que les travailleurs/euses non enseignant(e)s vont recevoir un supplément mensuel de 100 lei (environ 5 €) et une augmentation de 10 % de salaire à partir du 1er octobre 2017. A partir du 1er septembre 2017 les salaires des enseignant(e)s doivent être augmentées de 5 %.

Bien que le syndicat se réjouit de cette faible augmentation, il a l'intention de continuer à faire pression sur le gouvernement à la lumière de la procédure de rectification du budget national.

« Nous parlons maintenant en termes concrets ; nous allons par exemple discuter en juillet de sources financières pour une augmentation de salaire plus importante pour le personnel de l'éducation. Si les promesses ne sont pas tenues, nous organiserons des actions de protestation », a conclu M. Dumitru Ivanov.