Apprentissage tout au long de la vie pour tou·te·s : recommandations pour le secteur

Publié:
© Adobe Stock

Rubriques connexes

Les partenaires sociaux de l'éducation représentant le personnel et les employeurs des secteurs de l'enseignement et de la formation professionnels (EFP) et de l'apprentissage des adultes se sont réunis virtuellement le 28 septembre pour la conférence de clôture du projet « L'apprentissage tout au long de la vie (ALV) pour tou·te·s : les partenaires sociaux dans l'éducation promouvant un EFP de qualité et inclusif pour améliorer l'apprentissage tout au long de la vie pour tou·te·s », lancé en 2019 et dirigé par MBO-Raad en partenariat avec le CSEE et la FEEE.

Après cinq activités d'apprentissage par les pairs réussies et deux webinaires thématiques, la conférence finale a offert aux participant·e·s l'opportunité de se familiariser avec les résultats de ce projet, ainsi que de discuter de l'avenir de l'EFP et du rôle que jouent les partenaires sociaux de l'éducation et le dialogue social au sein de celui-ci. Plus important encore, la conférence visait à présenter les « Recommandations politiques conjointes FEEE/CSEE sur l'apprentissage tout au long de la vie pour tou·te·s ». Les recommandations reflètent directement les enseignements tirés de ces activités de projet et sont conçues pour être utilisées non seulement par les partenaires sociaux de l'éducation, mais également par les institutions de l'UE, les États membres de l'UE et les décideurs nationaux, régionaux et locaux.

Le Président du CSEE, Larry Flanagan, a ouvert la conférence - aux côtés de la Présidente de la FEEE, Barbara Novinec, et du Conseiller politique principal de MBO-Raad, Manfred Polzin. Il a rappelé le rôle central des partenaires sociaux dans le succès des systèmes d'EFP et d’ALV et a souligné que, selon le dernier rapport de l’OCDE, 53 % des directeur·trice·s d'établissements d'enseignement ont trouvé le recrutement d'enseignant·e·s difficile au cours des trois dernières années en raison du vieillissement de la population enseignante et d’une faible attractivité de la profession. Dans de nombreux endroits en Europe, les enseignant·e·s de l'EFP occupant un poste temporaire ne sont pas en mesure de trouver un emploi permanent et le salaire moyen des enseignant·e·s de l'EFP est inférieur de 8 % à celui des enseignant·e·s de l'enseignement général. Par conséquent, un dialogue social efficace avec eux·elles aux niveaux national, régional et scolaire doit être assuré pour atteindre les objectifs du 1er principe du Socle européen des droits sociaux, qui est de faire de l'EFP de qualité et inclusif une réalité pour tou·te·s les apprenant·e·s.

Maria Brugia, Directrice adjointe du Cedefop, a souligné l'importance des partenaires sociaux de l'éducation dans le nouveau projet du Cedefop sur la mise en place d'une enquête à l'échelle de l'UE sur les enseignant·e·s et les formateur·trice·s de l'EFP. Chiara Rondino, Cheffe d'unité au Cedefop, a souligné que les recommandations conjointes CSEE/FEEE sont une contribution importante à la mise en œuvre du Cadre européen pour un apprentissage efficace et de qualité (2018), qui identifie 14 critères pour guider les États membres à améliorer leurs systèmes d’ apprentissage et se concentre également sur le rôle des enseignant·e·s de l'EFP en leur sein.

Des représentant·e·s syndicaux·cales de Finlande, de Slovénie, du Portugal, des Pays-Bas et d'Allemagne ont partagé leurs expériences sur le rôle des partenaires sociaux de l'éducation dans l'EFP. Il·elle·s ont souligné les besoins des enseignant·e·s et des formateur·trice·s de l'EFP en matière de bien-être, de conditions de travail et de salaire décents, et de développement professionnel continu. Les partenaires sociaux de l'éducation ont également évoqué le fait que le dialogue social concernant l'EFP et l'ALV reste limité dans de nombreux contextes. De plus, bien que le Covid-19 ait contraint les systèmes à s'orienter vers la numérisation et davantage d'innovation, des problèmes d'inclusion, de formation adéquate des enseignant·e·s et d'investissement durable sont apparus. Cela inclut la nécessité de financer les apprentissages et un EFP pratique, qui ne peuvent pas être facilement menés en ligne.