La Direction générale de l’éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport a présenté son bilan annuel sur l’éducation et la formation à la Commission européenne le 17 octobre 2018. Compte tenu des circonstances politiques délicates et déterminantes auxquelles l’Europe fait face, l’éducation à la citoyenneté a été choisie comme objectif principal pour cette année.

 

Lors du lancement, il a été signalé que, selon l’Etude internationale sur l’éducation civique et à la citoyenneté de 2016 (ICCS), les écoles qui promeuvent le savoir civique influencent les attitudes civiques et les intentions comportementales des adolescents en Europe. Cependant, il a également été souligné que seulement 53% des étudiants européens se sentaient «européens». En outre, une présentation du rapport d’Eurydice intitulé «L’éducation à la citoyenneté à l’école en Europe 2017» a révélé que l’éducation à la citoyenneté était enseignée de manière transversale et que de nombreuses lacunes étaient signalées en ce qui concerne l’éducation à la citoyenneté dans le cadre de la formation initiale des enseignants.

En outre, un aperçu positif des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de référence d'Education et Formation 2020 a été présenté:

  • Les jeunes quittant précocement les études et de la formation atteignaient 10,6% en 2017, soit un niveau légèrement supérieur à l'objectif de 10%.
  • L'objectif tertiaire de 40% est pratiquement atteint, avec 39,9% de la population âgée de 30 à 34 ans titulaire d'un diplôme de troisième cycle.
  • Les objectifs dans le secteur de l’éducation de la petite enfance ont déjà été atteints. Toutefois, la Commission a noté que l'accent devrait être mis sur la qualité de l'éducation de la petite enfance et pas uniquement sur les taux de scolarisation.
  • La part des diplômés employés s'élève à 80%, soit à peine 2% de moins que la référence Education et Formation 2020.

Néanmoins, la Commission européenne a relevé certaines lacunes. Les États membres sont loin d'atteindre l'objectif de 15% d'apprentissage pour les adultes, avec seulement 4,3% des adultes ayant participé à des formations reconnues en 2017. Qui plus est, les objectifs de mobilité sont dans l’impasse, avec seulement 10,7% des diplômés de l'enseignement supérieur en mobilité, alors que l'objectif était d’atteindre les 20%, et le faible niveau de compétences de base des étudiants européens reste un sujet de préoccupation.

Le CSEE se félicite des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de référence d’Education et Formation 2020 et soutient la priorité accordée à la transmission des valeurs démocratiques et européennes. Dans le même temps, nous appelons à une éducation et à des soins gratuits pour la petite enfance afin de veiller à ce que l'éducation inclusive soit une réalité pour tous les enfants. Le CSEE souligne la nécessité d'une formation adéquate des enseignants afin d'enseigner l'éducation à la citoyenneté de manière efficace.