Dans le cadre des discussions entourant actuellement le contrôle des frontières et, en particulier, à l'occasion du Sommet de l'UE sur la migration organisé ce week-end, la première initiative des citoyen(ne)s européen(ne)s - #WelcomingEurope - se charge de recueillir des signatures pour revendiquer le droit d'aider. Le 20 juin 2018, le Parlement hongrois a voté une série de lois pénalisant les particuliers et les organisations non gouvernementales offrant leur aide aux migrant(e)s nécessiteux/euses.

L'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne a organisé, le 4 juin à Bruxelles, une audition publique portant sur l'abandon scolaire précoce des élèves roms. Le CSEE a participé aux discussions et mis l'accent sur la nécessité de lutter contre l'anti-gitanisme observé dans le discours politique, selon une perspective syndicale et en vue de garantir une éducation de haute qualité pour les enfants roms. Il a également été suggéré d'adopter des mesures pour s'adapter à la diversité des élèves roms et définir des attentes plus ambitieuses basées sur le principe selon lequel l'éducation de qualité doit répondre aux besoins des apprenant(e)s et non exiger de leur part une intégration au système en place.

La promotion du dialogue social est considérée comme une activité permanente des derniers programmes de travail des partenaires sociaux européens de l'éducation. Les 13 et 14 juin 2018 s'est tenue à Sofia la conférence de clôture du projet Initiatives des partenaires sociaux sectoriels européens de l'éducation : exercer une influence durable sur l'élaboration des politiques éducatives européennes au travers d'un dialogue social constructif - Développement des capacités III.

Le 11 avril 2018, le CSEE/IE a tenu une conférence de haut niveau intitulée « Améliorer les dispositions en matière de droit d’auteur pour renforcer la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche en Europe et ailleurs ». Cette conférence a été organisée conjointement avec la Fédération européenne des employeurs de l’éducation et COMMUNIA (réseau non gouvernemental d’expert·e·s, de chercheur·euse·s et défenseur·euse·s du droit d’auteur), ainsi qu’avec le soutien financier de l’EUIPO, l’Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle.

Lors sa réunion du printemps 2018, le Comité du CSEE a approuvé l’initiative de tenir la remise du Prix Kounka Damianova tous les quatre ans, à l’occasion de chaque Conférence spéciale du CSEE. Ce prix sera remis à un·e membre d’une organisation membre du CSEE pour son engagement spécial dans le travail syndical, dans le domaine de l'éducation et de la promotion de l'égalité.Ce prix doit son nom à Madame Kounka Damianova, qui fut responsable du département international du Syndicat des Enseignants Bulgares (SEB), organisation membre du CSEE, durant de nombreuses années. Madame Damianova est décédée inopinément le 4 août 2015.

Le nouveau règlement général de l’Union européenne sur la protection des données (RGPD) est entré en vigueur. Le RGPD aura un impact aussi bien sur les élèves/étudiant·e·s et les enseignant·e·s que sur la gestion et le traitement interne des données au sein des syndicats de l’enseignement. Le règlement général de l’Union européenne sur la protection des données (RGPD) remplace la Directive sur la protection des données 95/46/EC et a été élaboré pour harmoniser la législation relative à la confidentialité des données à travers l’Europe, pour protéger et renforcer la confidentialité des données de tou·te·s les citoyen·ne·s européen·ne·s et pour que les organisations dans la région adoptent une nouvelle approche de la protection des données personnelles.