Comme l'a signalé plus tôt le CSEE, la première audience du procès des membres de Eğitim Sen, Nuriye Gülmen et Semih Özakça, qui ont été en grève de la faim pendant 191 jours, a eu lieu le 14 septembre 2017 à Ankara, en Turquie. Eğitim Sen a rapporté que ni Nuriye Gülmen ni Semih Özakca n’avaient été autorisés à être présents au procès et à se défendre.

Suite au mouvement de grève du 4 septembre 2017, le TUS a communiqué que si les négociations n’étaient pas entamées avant le 15 septembre, une grève normale serait organisée en octobre 2017.  Sous la menace d’une grève, les demandes du syndicat du secteur de l’éducation ont été adoptées lors de la réunion du Comité de la République le 31 août 2017.

Le 1er septembre 2017, le Syndicat tchèque et morave des travailleurs de l'éducation (ČMOS PŠ), l'organisation membre du CSEE en République tchèque, le Syndicat de l'enseignement supérieur et académique, les associations professionnelles de l'éducation et les étudiants ont tenu pour la première fois une action de protestation mutuelle.

La déclaration du trio des présidences sur l’égalité homme-femme, signée par les Ministres de la Santé et du Travail d’Estonie (Présidence actuelle du Conseil de l’Europe),de Bulgarie et d’Autriche (deux prochaines Présidences en 2018), demande un renforcement des discussions de l’UE et un renforcement de l’intégration des questions de genre dans tous les domaines de la politique de l’UE. La Déclaration a été signée à Tallinn le 19 juillet 2017, durant la réunion informelle des ministres nationaux visant à débattre des politiques relatives à l’équilibre entre le travail et la vie professionnelle.

Suite à l'augmentation significative des cas liés à la violence sexiste et suite à de nombreuses manifestations et rassemblements publics, les partis politiques espagnols ont finalement abouti à un plan d'action quinquennal «historique» de 1 milliard d'euros pour lutter contre la violence sexiste. Le projet de loi a été approuvé en juillet 2017 par le Congrès espagnol qui mettra en place un comité pour le suivi de la mise en œuvre du programme.

Le 7 septembre 2017, le CSEE et la Centrale Générale des Services publics Enseignement, FGTB-CGSP, l'une de ses organisations membres en Belgique, ont exprimé leur solidarité avec les membres d'Eğitim Sen, Nuriye Gülmen et Semih Özakça, en grève de la faim depuis le 9 mars 2017.