Le 8 mai 2017 a eu lieu le lancement du Projet de développement des capacités III du Dialogue social sectoriel européen pour l’éducation (DSSEE), à l’occasion d’une première table ronde organisée à Porto au Portugal. Les représentant(e)s des trois organisations membres du CSEE au Portugal (FENPROF, SINDEP et FNE – partenaire du projet et principal organisateur de l’événement) ont participé à une table ronde en présence d’une délégation représentant les organisations des employeurs de l’éducation, composée de l’AEEP (Association des établissement scolaires privés et coopératifs) et de l’ANESPO (Association nationale des établissements d’EFP).

Le 26 avril 2017, la Commission européenne a présenté son Socle européen des droits sociaux. Les principes et droits inscrits dans ce Socle s’articulent autour de trois grands axes : 1) égalité des chances et accès au marché du travail ; 2) conditions de travail équitables ; 3) inclusion et protection sociale.

En collaboration avec des professionnels de l’enseignement, le Conseil de l’Europe a mis sur pied un jeu éducatif intitulé « L’Europe des valeurs ». Ce jeu a été élaboré en vue d’être joué par des élèves de l’enseignement primaire ou de l’enseignement secondaire inférieur (8-12 ans) et invite à une réflexion sur les valeurs fondamentales qui permettent  aux citoyens de vivre en société.

Les 4 et 5 mai 2017, 25 expert(e)s de l’enseignement et la formation professionnels (EFP), issu(e)s d’organisations membres du CSEE dans 20 pays européens, se sont réunis à Munich pour une formation intitulée « Des compétences mieux inculquées dans l’EFP ». Il s’agit de la 6e édition de cette formation conjointe, organisée par l’Institut syndical européen (ETUI) à l’attention des expert(e)s en EFP des syndicats de l’enseignement. Cette année, bon nombre des expert(e)s en EFP sont venu(e)s non seulement de pays membres de l’Union européenne/l’AELE et de pays candidats, mais également de pays non membres de l’UE, tels que l’Arménie, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kosovo, l’Ukraine et le Tadjikistan.

Le 1er mai 2017 marque comme chaque année la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses. Cette année, le CSEE se joint aux célébrations rendant hommage aux travailleurs/euses du monde entier et se penche sur les combats quotidiens des employé(e)s de l’éducation en Europe qui, engagé(e)s à offrir une éducation de qualité à chaque étudiant(e) - droit fondamental et levier pour renforcer l’égalité au sein de nos sociétés - se heurtent à toute une série de difficultés extérieures.

Le 26 avril dernier, la Commission européenne a présenté le tant attendu « Socle européen des droits sociaux ». S’articulant autour d’un ensemble de principes et de droits essentiels destinés à contribuer au bon fonctionnement et à l’équité des marchés du travail et des systèmes de protection sociale, le Socle européen représente une avancée considérable vers une Europe plus juste et plus sociale. Publié à un moment où plusieurs millions de citoyen(ne)s à travers l’Europe subissent le poids des mesures d’austérité à l’origine de la dégradation des conditions de vie et de travail, ce document réaffirme l’engagement de l’Union européenne à garantir une harmonisation des droits sociaux nivelée vers le haut.