« Investir dans la croissance et créer de l'emploi: renforcer la contribution des partenaires sociaux », tel fut le thème prometteur du Sommet social tripartite qui s'est tenu en matinée, le 19 mars 2015, avant le lancement de la réunion du printemps 2015 du Conseil européen. Il s'agissait du premier Sommet social tripartite de la Commission Juncker. Ce sommet s'est également tenu dans le sillage de la Conférence de haut niveau sur le dialogue social organisée par la Commission européenne en vue de discuter du très attendu « nouveau départ » pour dialogue social.

Le CSEE est membre du Réseau EPNoSL (Réseau politique européen sur la direction des écoles) qui a récemment publié un Manuel sur la direction des établissements scolaire. Le « Manuel sur la direction des établissements scolaires pour l'équité et l'apprentissage » a été élaboré en vue de fournir aux décideurs politiques, autorités scolaires, chercheurs et instituts de formation des enseignants des outils invitant à la réflexion et permettant d'identifier les défis, de déterminer les champs d'action politique prioritaires en vue de soutenir et d'améliorer la direction des établissements scolaires dans une optique d'équité et d'apprentissage.

L'ETUI (L'Institut syndical européen) a invité à sa conférence internationale de Bruxelles des 4, 5 et 6 mars derniers, des experts, des représentants syndicaux et autres acteurs dans le domaine de la santé et la sécurité sur le lieu de travail et de l'égalité des chances, pour partager leurs connaissances et expériences en vue d'améliorer les conditions de travail des femmes. Les participants ont notamment discuté de problématiques telles que l'impact du genre et de l'âge sur la vie professionnelle ou les causes structurelles de l'inégalité en termes de santé entre hommes et femmes.

European Schoolnet, un réseau basé à Bruxelles regroupant 31 ministres européens de l'éducation, lancera très prochainement deux nouveaux programmes de formation (en avril) : l'un consacré à l'utilisation créative des tablettes à l'école, l'autre aux outils et ressources pouvant être utilisés par les enseignants du primaire dans le cadre de leurs cours d'informatique. Avec près de 10 000 enseignants suivant déjà des formations consacrées aux technologies de l'information et de la communication (TIC) via les cours en ligne ouverts et massifs (MOOC), les commentaires transmis au réseau européen ont été globalement positifs et ont mis en lumière que ce type d'opportunité de développement professionnel est souvent inexistant dans un grand nombre de pays.

Le syndicat moldave de l'éducation et de la science (ESTU) a convoqué son Congrès le 5 mars 2015 à Chisinau. L'organisation affilie le personnel enseignant et les élèves de tous les niveaux de l'enseignement. La réforme de l'éducation ainsi que l'amélioration des salaires et des conditions de travail des enseignants figuraient parmi les priorités de l'ordre du jour. Les salaires des enseignants moldaves comptent parmi les plus bas d'Europe. Toutefois, grâce à la lutte sans relâche du syndicat, ceux-ci ont été augmentés de 20 % en automne dernier, et l'ESTU poursuit son combat en vue d'obtenir une nouvelle augmentation. 

Les syndicats européens ne cessent de mettre la pression pour progresser en faveur de l'égalité des genres dans les milieux professionnels. Que pouvons-nous faire pour accélérer ces progrès et quels bénéfices pouvons-nous tirer de l'intégration du genre ? Ce séminaire de formation offrira l'occasion de se pencher sur ces questions et de comparer les différents degrés d'intégration de la dimension du genre au sein des syndicats nationaux. Plusieurs thématiques telles que l'impact de la crise économique sur l'intégration du genre en milieu professionnel seront abordées dans le cadre des discussions en séance plénière et au sein des groupes de travail.