L'Agence européenne pour l'éducation adaptée et inclusive a publié en octobre 2014 un rapport intitulé « Enseignement et formation professionnels ». Ce dernier présente un aperçu des politiques et autres mesures inclusives mises en place dans les 28 Etats membres de l'UE. Bien que le rapport mette en avant les progrès réalisés par certains établissements scolaires pour mieux garantir l'intégration des élèves ayant des besoins spéciaux, on dénombre néanmoins plusieurs domaines d'amélioration possibles.

Dans le cadre de sa série de publications « PISA à la loupe », l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de publier une analyse intitulée « Relations enseignants-élèves : quelle incidence sur le bien-être des élèves à l'école ? ». Cette dernière révèle qu'une relation constructive avec l'enseignant influence positivement l'attitude des élèves à l'égard de l'apprentissage, ainsi que leurs résultats scolaires et leurs sentiments d'appartenance.

Dans le cadre de sa série de publications « Indicateurs de l'éducation à la loupe », l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié un numéro consacré aux différences entre les sexes dans le domaine de l'éducation et de l'emploi. Ce dernier montre que, dans la plupart des pays de l'OCDE, les femmes demeurent sous-représentées et défavorisées sur le marché du travail, malgré un  niveau de formation supérieur.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de publier une étude intitulée « Les compétences au service du progrès social - le pouvoir des compétences socio-affectives ». Ce rapport cherche à analyser dans quelle mesure les compétences socio-affectives peuvent aider à améliorer les résultats futurs de l'enfant en termes « économiques et sociaux » et comment les systèmes d'éducation peuvent contribuer à renforcer ces compétences.

Le 28 avril 2015, le CSEE a présenté deux de ses projets en cours, à l'occasion d'une réunion annuelle de mise en réseau organisée par la Commission européenne (CE) pour les organisations européennes et nationales mettant en œuvre des projets en lien avec le dialogue social. La réunion de cette année a accueilli des représentants de plus de vingt organisations de partenaires sociaux participantes, divers intervenants du secteur de l'emploi et du travail, ainsi que des chercheurs travaillant dans le domaine des relations entre employeurs et employés, qui tous ont récemment lancé des projets.

Au cours de la prochaine réunion ministérielle de Bologne qui se tiendra les 14 et 15 mai 2015, 47 ministres européens en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche adopteront un communiqué ministériel. Le Comité syndical européen de l'éducation (CSEE) soutient la création de l'Espace européen de l'enseignement supérieur et participera à la Conférence ministérielle de Bologne.