Dialogue social sectoriel européen pour l’éducation (DSSEE)

Contexte

sd 138960602113896060215520L'idée de créer un Comité de Dialogue social sectoriel européen pour le secteur de l'éducation était envisagée depuis l'année 2000 par le CSEE. En 2004, le CSEE a adopté son premier Plan d'action pour le lancement d'un processus devant aboutir à la création d'un Dialogue social sectoriel européen pour le secteur de l'éducation (DSSEE). Le CSEE s'est ensuite engagé dans un processus de discussion avec le Centre européen des entreprises à participation publique (CEEP) et avec des organisations nationales d'employeurs. Ce processus a été mis en place  par le secrétariat du CSEE avec le soutien de la Commission européenne. Une étape importante a été franchie en février 2009 avec, d'une part, la création de la Fédération européenne des employeurs de l'éducation (FEEE) et, d'autre part, la soumission, en septembre 2009, de la candidature conjointe du CSEE-FEEE en vue de la création d'un Comité de Dialogue social sectoriel européen pour l'éducation, en vertu du Traité de l'UE.

Le Comité de Dialogue social sectoriel européen pour l'éducation a été lancé le 11 juin 2010 par les partenaires sociaux européens de l'éducation - le  Comité syndical européen de l'éducation (CSEE) et la Fédération européenne des employeurs de l'éducation (FEEE). La FEEE représente actuellement 24 organisations d'employeurs réparties dans 16 pays, et ses membres reflètent la diversité des employeurs de l'éducation : ministères nationaux, associations d'autorités régionales et municipales, agences d'Etat et associations de directeurs d'établissement.

La création du DSSEE fut un événement historique dans la mesure où elle a permis d'intégrer le plus vaste des secteurs publics en Europe au sein du système de dialogue social européen, permettant ainsi aux partenaires sociaux de jouer le rôle de co-législateurs dans leur domaine professionnel au niveau européen. Depuis le début du 21e siècle et le lancement de la Stratégie de Lisbonne, et plus que jamais en cette période de crise que traverse l'Europe actuellement, l'éducation représente une priorité politique majeure, tant au niveau national qu'européen. Le dialogue social européen pour l'éducation constitue un levier essentiel pour réaliser les nouveaux objectifs de la stratégie Europe 2020 : il réunit autour de la table les employeurs et les employés européens du secteur de l'éducation afin de trouver des accords permettant de relever les défis rencontrés par le secteur.