Le NEU aide le personnel en Angleterre et au Pays de Galles à rester en sécurité et à négocier avec les autorités

Infos actuelles: 27 mars 2020

L’épidémie de COVID-19 est une crise de santé publique totalement différente de tout ce à quoi l’Europe a été confrontée depuis de nombreuses années. Alors que le personnel éducatif et ses syndicats sont aux prises avec l'épidémie, nous soutenons et informons les organisations membres dans toute la mesure possible.

De nombreux pays européens maintiennent les écoles et les autres établissements d'enseignement ouverts pendant la crise du COVID-19 pour fournir des services de garde aux élèves vulnérables et aux enfants des travailleur·euse·s essentiel·le·s. Les autorités britanniques ont choisi cette approche, qui implique que certains membres du personnel sont invités à reprendre le travail même si les cours normaux sont annulés.

Alors que le personnel éducatif est prêt à jouer son rôle dans la gestion de la crise du COVID-19, le maintien des services de base dans les écoles ne doit pas conduire à une nouvelle vague d'infections. Une vigilance continue en matière de santé et de sécurité sera nécessaire pour prévenir la contagion à l'école et à la maison.

Le fardeau que représente ce travail devrait aussi être partagé équitablement, protégeant les plus vulnérables sans pousser les enseignant·e·s à assumer un travail excessif ou à aller à l'école lorsque cela n'est pas nécessaire. Les chef·fe·s d'établissement doivent écouter les enseignant·e·s et leurs syndicats. Ils doivent travailler ensemble pour développer des règles claires et équitables au sujet de ces tâches changeantes. Les élèves ayant des besoins éducatifs spéciaux seront touchés par l'épidémie de COVID-19 de manière spécifique, et leurs écoles doivent faire face à des défis supplémentaires pour maintenir les mêmes services de base pendant cette période.

Le NEU a publié des lignes directrices et des documents de soutien pour aider les membres et les sections locales à s’orienter dans ces questions complexes. Celles-ci sont ancrées dans leur contexte national mais soulèvent des points pertinents pour le personnel éducatif et les syndicats à travers l'Europe.

  • Assurer votre sécurité: ce que vous pouvez faire maintenant (lignes directrices)
  • Un exemple de lettre pour les cheffe·s d'établissement (document pour les travailleur·euse·s et les représentant·e·s locaux·ales)
  • 10 points au sujet des fermetures d’écoles spéciales (lignes directrices)

Le Secrétariat du CSEE envoie sa solidarité à tous les enseignant.e.s, universitaires, et autres professionels de l'éducation, ainsi qu'à tous leurs syndicats de l'éducation, alors qu’ils font face à cette crise sans précédent. Nous invitons les organisations membres du CSEE à informer le Secrétariat du CSEE des défis qu'elles rencontrent, comment elles y répondent, quelles sont les bonnes pratiques qu’elles ont développées et quels sont leurs besoins de soutien de la part de la famille du CSEE. Veuillez nous contacter à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..