Les enseignant·e·s en Serbie assurent la continuité de l'éducation malgré la crise

Infos actuelles: 27 mars 2020

L’épidémie de COVID-19 est une crise de santé publique totalement différente de tout ce à quoi l’Europe a été confrontée depuis de nombreuses années. Alors que le personnel éducatif et ses syndicats sont aux prises avec l'épidémie, nous soutenons et informons les organisations membres dans toute la mesure possible.

Le Teachers’ Union of Serbia (TUS) a rapporté que les éducateur∙rice∙s se sont rapidement adaptés à l’enseignement et l’apprentissage à distance, en faisant plein usage des outils digitaux et en utilisant des émissions télévisées pour garantir que tous les étudiant∙e∙s aient accès aux leçons tandis que les écoles sont fermées à cause de la crise du COVID-19. Ces efforts pour continuer l’enseignement malgré la crise ont été accueillis positivement par les étudiant∙e∙s et leurs parents. Depuis le 17 mars, le lendemain de la déclaration de l’état d’urgence dans le pays, les enseignant·e·s serbes se sont mis à travailler en ligne.

Un délai d’exécution rapide

Tous les établissements d’enseignement ont fermé — les écoles maternelles, primaires et secondaires, ainsi que les établissements d’enseignement et de formation professionnels et d’enseignement supérieur. Cependant, des cours en ligne ont été préparés en très peu de temps, d’abord pour les écoles élémentaires, puis pour les écoles secondaires et les établissements d’enseignement et de formation professionnels. Le 23 mars, l’enseignement dispensé dans les langues minoritaires et l’éducation des enfants de migrant∙e∙s ont également débuté leurs apprentissages. Le secteur de l’enseignement supérieur avait déjà organisé des cours en ligne pour les étudiant·e·s.

Projection télévisée

Les cours ont été diffusés sur deux chaînes de télévision de la Société de radiodiffusion serbe, les rendant ainsi accessibles à tous les enfants du pays. « Il est de la plus haute importance d’offrir des cours sur les chaînes de télévision à tous les habitants du pays, afin que tous les élèves soient mis sur un pied d’égalité et bénéficient de la même qualité d’éducation », a souligné Borka Visnic, responsable de la coopération internationale du TUS.

Pour préparer et dispenser les cours, les enseignant·e·s utilisent toutes les connaissances et compétences qu’il·elle·s ont acquises au cours des dernières années pour se préparer à la numérisation de l’enseignement.

Réactions positives

« Les premières réactions des élèves et des parents ont été très positives », a souligné Visnic. « Les élèves considèrent cette façon d’apprendre comme intéressante et de nombreux parents s’engagent davantage et prennent conscience de l’importance de l’enseignement et du métier d’enseignant. »

Cependant, les enseignant·e·s sont sous pression pour être disponibles pour tous les élèves et communiquer non seulement après les cours mais aussi en utilisant différentes plateformes d’apprentissage et des outils sociaux, a-t-elle souligné. Dans l’ensemble, cependant, les enseignant·e·s sont satisfait·e·s de la manière dont cette méthode d’enseignement fonctionne en pratique.

Pour améliorer la communication en utilisant les nouvelles technologies, il est nécessaire de fournir à tous les élèves davantage de nouveaux appareils afin d’éviter la discrimination entre les élèves sur la base de leur origine sociale, a-t-elle déclaré.

Les enseignant·e·s sont tenus de rendre compte quotidiennement des progrès réalisés et des résultats obtenus, en suivant les résultats de chaque élève. « Cela permettra de créer une base réaliste pour une évaluation adéquate de leur travail en fin de crise », a-t-elle déclaré.

Pour elle, une question importante pour les enseignant·e·s est leur rémunération pendant cette période d’urgence, et il·elle·s ont été rassuré·e·s sur le fait qu’il·elle·s recevront le même salaire qu’auparavant.

Contact quotidien

Comme la sécurité des élèves et des enseignant·e·s est sa préoccupation principale pendant la pandémie de COVID-19, le Teachers' Union of Serbia est en contact quotidien avec ses membres pour leur apporter un soutien afin de surmonter tous les problèmes découlant de cette période difficile, a déclaré Visnic.

Nous contacter

Le Secrétariat du CSEE envoie sa solidarité à tous les enseignant.e.s, universitaires, et autres professionels de l'éducation, ainsi qu'à tous leurs syndicats de l'éducation, alors qu’ils font face à cette crise sans précédent. Nous invitons les organisations membres du CSEE à informer le Secrétariat du CSEE des défis qu'elles rencontrent, comment elles y répondent, quelles sont les bonnes pratiques qu’elles ont développées et quels sont leurs besoins de soutien de la part de la famille du CSEE. Veuillez nous contacter à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Cet article est apparu en premier lieu sur le site de l'IE.