Description

etuce postcards frCe projet de dimension transnationale était géré par un consortium multinational de 7 représentants de syndicats du Danemark, des Pays-Bas, du Portugal, de Grèce, de Slovaquie, d'Azerbaïdjan et de Russie, d'un(e) représentant(e) du CSEE et de deux chercheurs, experts dans le domaine des TIC dans l'éducation et de l'abandon scolaire précoce en Europe. Ensemble, ils ont veillé à ce que la mise en œuvre des activités du projet se déroule comme prévu et à ce que les résultats ciblés soient atteints. Les 2 partenaires non-UE ont apporté une contribution précieuse à l'approche pratique de l'utilisation des TIC dans l'éducation et à l'identification de compétences/habiletés spécifiques aux enseignants nécessaires pour une bonne utilisation des TIC dans l'éducation qui soutient spécifiquement les besoins des étudiants à risque d'exclusion de l'éducation formelle.

La méthodologie de projet visant à garantir l'accomplissement des objectifs et la bonne qualité des résultats résulte de la combinaison de la recherche et de l'expertise pratique, de l'action syndicale et du développement politique.

Quatre études de cas étaient planifiées dans quatre pays (Danemark, Pays-Bas, Portugal et Azerbaïdjan). Elles visaient spécifiquement à inclure les enseignants et les étudiants. Une délégation composée d'un chercheur et de trois représentants des syndicats d'enseignants (1 représentant local et 2 partenaires de projet) a fait passer, sur base du questionnaire élaboré par le groupe consultatif, un entretien à des chefs d'établissement, du personnel et des étudiants d'un établissement de formation des enseignants et de deux écoles. Les quatre rapports d'études de cas anglais ont été traduits en danois, néerlandais, portugais et russe et envoyés aux établissements examinés afin d'assurer un bon échange de pratiques entre eux.

elfelogoAfin d'impliquer toutes les parties prenantes de l'éducation concernées dans l'élaboration de la politique, ce qui est essentiel pour une mise en œuvre réussie, un atelier a été organisé après la phase d'étude de cas. Cet atelier a réuni des étudiants, des enseignants et des directeurs d'établissement, des syndicats d'enseignants et des employés de l'éducation et avait pour but d'élaborer des lignes directrices pratiques et concrètes sur la manière dont les TIC et l'enseignement innovateur basé sur les TIC peuvent permettre de motiver et d'attirer à nouveau des individus à risque d'exclusion de l'enseignement formel (jeunes en abandon scolaire précoce, minorités ethniques, migrants). Les lignes directrices ont été validées lors de la conférence finale par le biais d'une discussion avec les acteurs pertinents du secteur de l'éducation en Europe. Elles s'adressent à toutes les parties prenantes de l'éducation (enseignants, écoles, établissements de formation des enseignants, employeurs du secteur de l'éducation, décideurs politiques et autorités politiques au niveau régional, national et européen), et serviront dès lors de base au travail politique du Comité de dialogue social sectoriel européen pour l'éducation.

Le plan d'exploitation assure la dissémination de tous les résultats du projet, de l'étude, des rapports des ateliers et de la conférence et de la brochure du projet avec les lignes directrices dans les langues des partenaires du projet ainsi que dans les langues officielles du CSEE et de ses partenaires associés (FEEE/OBESSU) à leurs affiliés, ainsi qu'aux étudiants, directeurs d'établissements et employeurs de l'éducation en Europe.

Groupe consultatif

agict

Hans Laugesen GL, Danemark
Eleni Zografaki OLME, Grèce
Bert Imminga AOb, Pays-Bas
Maria Arminda Bragaca-FNE, Portugal
Ivan Šóš-OZPSaV, Slovaquie
George Koursakov-ESEUR, Russie
Nigar Mustafazade-AITUCEW, Azerbaijan
Roy Leitch-ERISA (ELFE-ESL - Expert TIC)
Guntars Catlaks-EI (ELFE-ESL - Expert ASP)
Susan Flocken-ETUCE (Personne de contact/Responsable du projet ELFE-ESL)

Etudes de cas

Danemark

denmarkcsL'étude de cas a débuté à Aarhus par la rencontre entre la délégation d'étude (composée de Nigar Mustafazade, Maria Arminda Bragança, Roy Leitch et Hans Laugesen en tant que représentant national du groupe consultatif /coordinateur  hôte), les trois personnes responsables de la formation pédagogique des enseignants du secondaire de deuxième cycle à l'IFPR, University of Southern Denmark et deux enseignants fraîchement formés par cet institut. Le jour suivant la délégation s'est dirigée vers Kolding où elle a visité l'International Business College (IBC), un institut qui intègre à la fois l'éducation commerciale professionnelle et des cours d'enseignement secondaires en sciences économiques. La dernière visite a eu lieu à Randers HF et VUC, un institut qui propose des cours d'enseignement secondaire supérieur destinés à un public adulte ainsi que des programmes d'enseignement secondaire supérieur en deux ans (Pour les personnes intéressées, Randers HF et VUC ont publié un court article (en danois) à propos de la visite de la délégation d'étude, que vous pouvez consulter ici: http://www.randershfvuc.dk/page.asp)

Les écoles visitées:

  • IBC, International Business College à Kolding
  • Randers HF et VUC à Randers
  • Institute for the study of Culture, University of South Denmark à Odense
Pays-Bas

Noordelijke Hogeschool 2

La visite pour l'étude de de cas aux Pays-Bas a eu lieu du 22 au 24 janvier 2013. La délégation envoyée pour l'étude (à savoir Bert Imminga, en qualité de coordinateur national, Eleni Zografaki-Teleme, Ivan Šóš et Guntars Catlaks) se sont réunis en premier lieu à Utrecht au sein du centre de formation pédagogique Noordelijke Hogeschool Leeuwarden (NHL). Ce centre dispose d'une politique numérique qui prévoit une norme minimale de formation des futurs enseignants à l'utilisation des TIC à l'école, avec pour objectif d'apprendre à utiliser les TIC à des fins pédagogiques. La seconde visite a eu lieu à l'école secondaire Hondsrug College (HRC), à Emmen. Cette école mène, depuis un an, un projet qui consiste à fournir un iPad® à chaque élève. L'apprentissage individuel personnalisé permet à l'élève d'apprendre quand il le souhaite (à l'école, mais également à la maison, dans les transports en commun, etc.) La troisième écoleentant un risque de ESL. Le modèle pédagogique de la « classe inversée » permettait une approche individuelle de l'apprentissage.

Les écoles visitées:

  • Noordelijke Hogeschool Leeuwarden (NHL))
  • Hondsrug College (HRC)
  • Grafisch Lyceum (GLR)
Portugal

DDinis3

La délégation de l'étude (composée de Roy Leitch, Bert Imminga, Susan Flocken et Maria Arminda Bragança en qualité de coordinatrice nationale) s'est réunie à Lisbonne du 5 au 8 mars 2013 pour la troisième étude de cas. La première visite s'est tenue au centre de formation pédagogique du Département Éducation de l'Université de Lisbonne. Ce département propose de nombreux cours de formation professionnelle continue (FPC). S'en est suivit la visite de la première école, Eça de Queirós, qui couvre à la fois l'enseignement primaire et secondaire, l'éducation et la formation professionnelle (EFP) et la formation d' adultes. Cette école publique cherche également des financements supplémentaires par le biais des projets de l'UE et se trouve être exceptionnellement bien équipée et adaptée pour l'utilisation des TIC. La seconde école visitée est D. Dinis School, un autre établissement qui propose des cours à 1800 élèves, sans oublier la formation d'adultes et une forte implication dans l'EPF. Le bâtiment accueillant l'école est moderne, très bien organisé et dûment équipé, comptant 12 locaux pourvus de 12 à 14 ordinateurs. Le groupe d'enseignants interrogé a affirmé qu'ils soutenaient activement une utilisation pédagogique transversale des TIC.

Les écoles visitées: 

  • Centre de formation pédagogique au sein du Département Éducation de l'Université de Lisbonne
  • Eça de Queirós
  • D. Dinis School
Azerbaijan

azcs

L'étude de cas en Azerbaïdjan aura lieu à Bakou, capitale du pays, du 6 au 8 mai 2013. La délégation (composée de Hans Laugesen, George Koursakov, Guntars Catlaks et Nigar Mustafazade en qualité de représentant du comité de pilotage/représentant national) se rendront à l'Azerbaijan Teachers' Institute qui est chargé de l'amélioration des compétences professionnelles et du recyclage professionnel des futurs enseignants, de la formation d'enseignants de haut niveau pour l'enseignement maternel et primaire ainsi que de la préparation de spécialistes pour les bacheliers, les masters et les doctorats. Par ailleurs, la délégation visitera deux écoles, No. 20 et No. 220, afin de voir dans quelle mesures les TIC sont mises en œuvre et utilisées dans l'enseignement secondaire. Dans les deux écoles, la délégation interrogera les élèves, les enseignants ainsi que le directeur.

Les écoles visitées:

  • Azerbaijan Teachers' Institute
  • School No.20
  • School No.220

Constats et évaluations

PG

PB CS

Guide pratique

EN FR DE ES RU DA EL SK NL PT

Brochure du projet

EN FR DE ES RU DA EL SK NL PT

Rapports des etudes de cas

Denmark Portugal The Netherlands Azerbaijan

WR CR PR

Rapport de l'atelier

EN FR

Rapport de la conférence de clôture

EN FR

Affiche

EN FR DE ES RU DA EL SK NL PT

 

PC      PCNL      PCSP

Cartes postales

EN FR DE ES RU DA EL SK NL PT MT LV RO LT NO SL BG CZ PL FI IT ET HU SV


EU flag LLP FR 01 

 

 Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne - Cette publication n'engage que son auteur et la Commission n'est pasresponsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.