Le CSEE participe à Educa, événement en ligne finlandais sur l'éducation et le COVID-19

Informations actuelles: 01 février 2021

L’épidémie de COVID-19 est une crise de santé publique totalement différente de tout ce à quoi l’Europe a été confrontée depuis de nombreuses années. Alors que le personnel éducatif et ses syndicats sont aux prises avec l'épidémie, nous soutenons et informons les organisations membres dans toute la mesure possible.

Le 29 janvier, Susan Flocken, Directrice européenne du CSEE a participé à EDUCA, le plus grand événement pour le secteur de l'éducation et de la formation de Finlande, organisé par l'organisation membre finlandaise du CSEE, l’AOJ. Elle a débattu de la question: «Comment le Covid-19 a-t-il affecté l'éducation dans le monde?»

Parmi tous les secteurs touchés par la crise du COVID-19 en Europe, celui de de l'éducation a fait preuve d'une grande adaptabilité et d’une forte résilience, souvent sans recevoir le soutien approprié des autorités nationales. Le CSEE, qui représente les syndicats de l'éducation à travers l'Europe, est le mieux placé pour partager des expériences et des analyses de l'impact de la pandémie sur les écoles, les enseignant·e·s et les autres personnels de l'éducation.

Susan Flocken a souligné que l'approche de la pandémie dans l'éducation s’était singularisée en raison des différents systèmes éducatifs en Europe, des différents systèmes de santé et, souvent, d’approches adoptées au niveau national. Elle a ensuite rappelé au public que certains défis devaient être relevés: le besoin d'un enseignement plus inclusif, le besoin d'investir davantage de fonds publics dans l'éducation numérique et de surmonter les lacunes existantes en matière de formations pour les enseignant·e·s, le besoin de renforcer l'attractivité de la profession enseignante, le manque d’enseignant·e·s, l'autonomie professionnelle et la nécessité pour les partenaires sociaux d'être associés à la mise en place de mesures dans les politiques éducatives, numériques et de durabilité.

Répondant à la question «À quoi ressemblera l'éducation du futur?», elle a déclaré: «Nous verrons à nouveau plus d'enseignement en classe parce que l'aspect social de l'enseignement est crucial, mais nous verrons également plus d'apprentissage mixte. Cela signifie qu’il faudra davantage de formation pour les enseignant·e·s et une plus grande participation des partenaires sociaux».

Depuis le début de la crise, le CSEE n'a jamais cessé de soutenir ses organisations membres, créant des espaces pour discuter ouvertement des défis au niveau national et commencer à élaborer des solutions et des recommandations réalistes. De ces discussions a émergé la déclaration du CSEE pour un plan de relance du secteur de l'éducation en réponse au plan de relance de l'UE.

Ce fut une période sans précédent pour la profession enseignante qui a multiplié les défis et s'est rapidement adaptée afin de travailler dans un contexte d'urgence.

Vous pouvez lire ici les dernières informations relatives à l’impact du COVID-19 sur l’éducation en Europe